les auteurs

Ascanio Celestini

Biographie

Ascanio Celestini (né à Rome en 1972) s’est affirmé en une dizaine d’années comme une figure majeure du théâtre-récit, un courant spécifique à l’Italie, dans la lignée de Dario Fo. La dramaturgie classique y cède le pas à l’art du conteur, et le narrateur reprend le rôle de l’intellectuel, c’est à dire qu’il devient la mauvaise conscience de son temps. Au-delà de ce courant, les ouvrages d’Ascanio Celestini ont acquis une véritable dimension romanesque. Depuis quelques années en effet, Ascanio Celestini fait l’objet d’une large reconnaissance littéraire en Italie et en France, où les textes de ses spectacles sont publiés comme romans. Largement saluée pour son engagement civil, dans une Italie frappée par le révisionnisme et d’inquiétantes dérives gouvernementales, cette œuvre s’affirme comme une des plus marquantes de ses dix dernières années.
Le rire qui affleure dans les spectacles d’Ascanio Celestini est en même temps un signe d’appartenance, une forme de compensation et la preuve que le récit advient dans un contexte de relations vivantes. Le mélange de tragique et de comique semble être le trait stylistique prééminent de ses spectacles.
En 2015, sur la scène du Rond-Point, il met en scène son texte Discours à la nation, interprété par David Murgia.

REPÈRES BIOGRAPHIQUES DEPUIS 2005

CINÉMA (RÉALISATION ET SCÉNARIO)
2015    Viva la sposa, production Malia (également interprète)
2010    La pecora nera, production Passione (également interprète)
2007    Parole sante, production Fandango
2004    Senza paura, production Fandang
CINÉMA (INTERPRÈTE)
2009    Questione di cuore de Francesca Archibugi, production Cattleya
2006    Mon frère est fils unique de Daniele Luchetti, production Cattleya
THÉÂTRE (AUTEUR ET INTERPRÈTE)
2017    Dépaysement
2015    Laika
2013    Discours à la nation – version française avec David Murgia
Discorsi alla nazione
2011    Pro patria
2009    La fila indiana
2005    La pecora nera
2003    Scemo di guerra
2000    Radio clandestina
BIBLIOGRAPHIE EN FRANÇAIS
2016    Je me suis levé et j’ai parlé, traduit par Christophe Mileschi, Éditions Noir sur Blanc, Paris
2014    Discours à la nation, traduit par Christophe Mileschi, Éditions Noir sur Blanc, Paris
2013    La Lutte des classes, traduit par Christophe Mileschi, Éditions Noir sur Blanc, Paris
2010    La Brebis galeuse, traduit par Olivier Favier avec le soutien de la maison Antoine Vitez, Éditions du sonneur, Paris
2009    Récit de guerre bien frappé, traduit par Dominique Vittoz
Radio clandestine – Mémoire des Fosses ardéatines, traduit par Olivier Favier avec le soutien de la maison Antoine Vitez, Espaces 34
2008    Fabbrica, traduit par Kathleen Dulac, Éditions théâtrales, Paris

Sur les scènes du Rond-point

2016-2017

2014-2015