les auteurs

Jean-Baptiste Thierrée

Biographie

Né à Paris en 1937, fils d’ouvrier, Jean-Baptiste Thierrée est apprenti imprimeur, souffleur à la Porte Saint-Martin, puis comédien. Au théâtre, Jean-Marie Serreau lui confie un rôle dans Les Coréens de Michel Vinaver.
Roger Planchon l’engage dès la création du Théâtre de la Cité en 1957. Il travaille également avec Peter Brook.
À 25 ans, il fonde sa propre troupe et crée cinq spectacles en trois ans : Le Chevalier au pilon flamboyant de Beaumont et Fletcher au Théâtre du Grand Guignol, Le Revizor de Gogol au Centre Dramatique de l’Ouest, L’Auberge des Adrets à la Porte Saint-Martin, Cami Chaval avec la collaboration de Chaval à la Comédie de Paris, Midi moins cinq de Jacques Sternberg et Ylipe à l’Opéra de Liège… Au cinéma, il tourne notamment avec Alain Resnais dans Muriel, Jacques Baratier dans Dragées au poivre et Pièges, Federico Fellini dans Les Clowns. En 1968, il se tourne vers le cirque.
Victoria Thierrée-Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée se rencontrent en 1969. En trente ans, ils ont créé trois spectacles : Le Cirque Bonjour, Le Cirque imaginaire et Le Cirque invisible (depuis 1990).

Jean-Baptiste Thiérrée a choisi
« Il y a des gens qui parlent… qui parlent… jusqu’à ce qu’ils aient trouvé quelque chose à dire. » Sacha Guitry
« Dieu est un doux autiste. » Félix Guattari

Sur les scènes du Rond-point