les artistes

Marianne Épin

Biographie

Formée au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique dans la classe d’Antoine Vitez, Marianne Épin joue à la Comédie Française de 1986 à 1991.
Elle joue notamment sous la direction de Jorge Lavelli (Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare), de Gildas Bourdet (Dialogues des Carmélites de Georges Bernanos, Le Pain dur de Paul Claudel, Le Saperleau, Une station service et Petit théâtre sans importance, Héritage de Louis Ducreux d’après Henry James, La Bonne-âme de Se-Tchouan de Bertolt Brecht, Encore une histoire d’amour de Tom Kempinski, Les Jumeaux vénitiens de Carlo Goldoni, L’Atelier de Jean-Claude Grumberg, La Main passe de Feydeau, Le Malade imaginaire de Molière et dernièrement dans Le Jardin des apparences de Véronique Olmi), de Pierre Debauche (La Cerisaie d’Anton Tchékhov), de Jean-Pierre Miquel (La Grande muraille de Max Frisch), de Antoine Bourseiller (Phèdre de Racine et Sans titre de Federico Garcia Lorca), de Daniel Mesguich (Le Prince travesti de Marivaux et Scedase de Thomas Hardy), de Gabriel Garran (Platonov d’Anton Tchékhov et Noces d’Elias Canetti), de Jacques Bâillon (Les Exilés de James Joyce), de Gilles Chavassieux (Si l’été revenait d’Arthur Adamov), d’Etienne Bierry (Une place au soleil de Georges Michel), de Romain Weingarten (Le Loup garou de Roger Vitrac), de Patrice Kerbrat (La Traversée de l’hiver de Yasmina Reza), de Jean-Luc Revol (Les Trente Millions de Gladiator d’Eugène Labiche, Vincent River de Philip Ridley), de Marion Bierry (L’Illusion Comique de Pierre Corneille) et de Jean Bouchaud pour De si tendres liens de Loleh Bellon.
Au cinéma, elle apparaît dans Je suis Pierre Rivière et Papa est parti, maman aussi réalisés par Christine Lipinska, L’Amour violé et Jamais plus toujours réalisé par Yannick Bellon, Spirale (réalisation Christopher Franck), Sushi Express (réalisation Laurent Perrin), Millemillièmes (Remy Waterhouse). À la télévision, elle tourne dans des réalisations de Guy Saguez, Peter Kassovitz, Jean Herman, Paul Seban, Jean-Marc Seban, Maurice Frydland, Serge Moati, Marion Sarraut, Denis Malleval, Thierry Petit et récemment Josée Dayan.
Elle est nommée Meilleure Comédienne aux Molières 2005 pour Hannah K de Renaud Meyer. En 1985, elle reçoit le Prix Gérard Philipe. De 1995 à 2001, pendant 7 ans, elle assume la responsabilité artistique de la programmation du Théâtre de la Criée à Marseille.
Elle a mis en scène et interprété aux côtés de Fellag, Tous les Algériens sont des mécaniciens. En 2011, elle signe la mise en scène de Petits chocs des civilisations de Fellag, créé à la Comédie de Picardie et présenté au Théâtre du Rond-Point et en tournée.

Sur les scènes du Rond-point