Olivier Dutilloy

Après des études théâtrales à l’Université de Nanterre, il rencontre Christian Rist avec lequel il travaille Baudelaire et Marivaux et l’amour de l’écriture. Puis il rencontre Anne-Laure Liégeois en 1992, dès lors il joue dans tous les spectacles qu’elle crée au sein de sa compagnie Le Théâtre du Festin (Le Fils de Christian Rullier, L’Augmentation de Georges Perec, Loterie Sanglante – Grand Guignol, Electre d’Euripide, Embouteillage) puis au Centre Dramatique National de Montluçon dont il est comédien permanent : Marguerite, reine des prés de Karin Serres, Tragédie Maritime de Patrick Kermann, Rang L - fauteuil 14 d’après Bernard Dort, Les Effroyables, Dom Juan ou le Festin de pierre de Molière, Ça (écriture collective) Une Médée d’après Sénèque, Karaoké (orchestration du vide), Edouard II de Christopher Marlowe, Faits divers en série, un diptyque, Et l’enfant sur le loup de Pierre Notte mise en scène Anne-Laure Liégeois, Débrayage, quatre extraits et un inédit de Rémi De Vos, et en 2010 La Duchesse de Malfi de John Webster. Il joue aussi dans Babyfoot de Jean-Christophe Cavallin mise en scène Sylvain Maurice.

Il a également joué sous la direction de Guy-Pierre Couleau dans Les Nouveaux Diablogues de Roland Dubillard.

En 2011, Anne-Laure Liégeois le dirige sur la scène du Rond-Point pour le diptyque L’Augmentation et Débrayage, le monde du travail en deux spectacles.

Mis à jour le 30/07/2014

 

Sur les scènes
du Rond-Point en


2012-2013

2011-2012

Partagez