Anna
© Stéphane Trapier

Anna

Théâtre musical pop


paroles et musique Serge Gainsbourg d’après le film éponyme, réalisation et scénario Pierre Koralnik collaboration au scénario Jean-Loup Dabadie adaptation et mise en scène Emmanuel Daumas composition musicale et arrangements Guillaume Siron, Bruno Ralle avec Cécile de France, Gaël Leveugle, Grégoire Monsaingeon, Florence Pelly, Crystal Shepherd-Cross direction musicale et clavier Philippe Gouadin guitare Benoît Chanez basse Dayan Korolic batterie Jacques Toinard chorégraphie Pierre Rigal, Mélanie Chartreux
afficher toute la distribution

durée 1h30

5 sept. - 6 oct., 21:00
salle Renaud-Barrault

dimanche, 18:30
relâche les lundis et le 10 sept.


[PDF]> télécharger le dossier de presse

Sous le soleil exactement, sous le soleil pas n’importe où.

Anna irradie, visage imprimé pour écran publicitaire. Mais elle n’est qu’une icône, une apparition sur papier glacé. Lui, photographe, en tombe amoureux. Amour fou. Mais il la rate, il passe à côté d’elle. Elle ne sait rien de cet amour que son image inspire. Elle chante, mélancolique : « Sous le soleil exactement. » Et le photographe se perd dans le monde des écrans et des signes virtuels. Il subit les effets de la sublimation aveugle de l’être aimé. En 1967, Serge Gainsbourg offre une vingtaine de chansons de l’album éponyme à Jean-Loup Dabadie, auteur des dialogues audacieux et vifs du téléfilm signé Pierre Koralnik. L’ovni fait fureur, l’objet devient culte. Écrite pour Anna Karina et Jean-Claude Brialy, la comédie musicale Anna se joue dans le milieu de la mode, au cœur d’une nouvelle vague tout en couleurs, et dans le monde de la pop anglaise.

Emmanuel Daumas a dirigé Michel Fau dans son premier cabaret au Rond-Point, puis a mis en scène La Pluie d’été de Duras et Candide de Voltaire à la Comédie-Française. Il confie le rôle d’Anna à Cécile de France, « si naturelle, dit-il, qu’elle peut nous rafraîchir de tous les parisianismes momifiés ». Les musiciens jouent en « live » et participent à la construction d’un monde d’« artys » branchés, jeunes loups d’un laboratoire high-tech, perdus dans la pub, où l’amour s’égare dans les yeux pixelisés des idoles. Cette Anna, en danses signées Pierre Rigal, et en chansons de Gainsbourg, célèbre l’amour au présent, le grand, le vrai, le beau. Anna vise l’idéal, pour ne plus passer à côté de l'amour absolu. Pierre Notte

> retrouvez tous l'univers de la création du spectacle sur le site www.anna-le-spectacle.com

production Jean-Marc Ghanassia (C.P.M) assisté d’Alexis Gayet, coproduction Théâtre du Rond-Point, Les Nuits de Fourvière / Lyon, anthéa – Antipolis Théâtre d’Antibes, Le Théâtre de Namur - centre dramatique, Théâtre de Liège, Le Manège.mons, PBA / Charleroi, Grand Théâtre de Provence / Aix-en-Provence, La Ferme du Buisson - Scène nationale / Noisiel, éditions musicales Warner / Chappell Music France et Melody Nelson Publishing, crée le 29 juin 2013, aux Nuits de Fourvière / Lyon

Le spectacle sera accueilli à l'Avant Seine Théâtre de Colombes le 11 octobre à 20h30.
> en savoir plus
Il sera également accueilli à La Ferme du Buisson les 12 et 13 octobre prochains.
> en savoir plus

Télérama 20 minutes France 3 IDF Libération