Barbe-Neige et les Sept Petits Cochons au bois dormant

tout public à partir de 8 ans

Saison 2015/2016

Barbe-Neige et les Sept Petits Cochons au bois dormant

conception et mise en scène : Laura Scozzi, chorégraphie : Laura Scozzi, en collaboration avec les danseurs : Dorel Brouzeng Lacoustille, John Degois, François Lamargot, Céline Lefèvre, Karla Pollux, Fanny Rouyé, Mélanie Sulmona, Jean-Charles Zambo

5 - 31 janvier 2016

Salle : Renaud-Barrault

Durée : 1h15 - du mardi au samedi : 20h30 - dimanche : 15h - RELÂCHE LES LUNDIS ET LE 10 JANVIER

Synopsis

Mangez ma pomme !
Huit danseurs livrent une psychanalyse délurée des contes de fées, ils dynamitent les histoires connues et font place nette à la liberté et à la fête. Laura Scozzi joue du mélange des genres, met les idoles de l’enfance à l’épreuve de la danse urbaine.

Distribution

  • conception et mise en scène : Laura Scozzi
  • chorégraphie : Laura Scozzi
  • en collaboration avec les danseurs : Dorel Brouzeng Lacoustille, John Degois, François Lamargot, Céline Lefèvre, Karla Pollux, Fanny Rouyé, Mélanie Sulmona, Jean-Charles Zambo
  • musique : Niccolò Paganini
  • scénographie : Natacha Le Guen de Kerneizon
  • costumes : Olivier Bériot
  • lumières : Ludovic Bouaud
  • collaboration artistique : Olivier Sferlazza
  • répétitrice : Corinne Barbara

Mentions de production

commande et production Théâtre de Suresnes Jean Vilar – Suresnes cités danse 2014, coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Theater im Pfalzbau / Ludwigshafen, coréalisation Théâtre du Rond-Point

Partenaires

Le Parisien magazine - Nedjma Van Egmond
18 janvier 2016

Barbe-Neige

Huit danseurs envoient valser les cliches et dynamitent un univers trop lisse. Ça crie, ça remue, ça pétille. Et c'est d'un drôle !

Consulter l'article
Mon Quotidien - R. Botte
8 janvier 2016

Blanche-Neige danse avec…les baskets de Cendrillon !

Ça dépote ! Blanche-Neige est en baskets le Petit Chaperon rouge a les jambes poilues. Un vent de folie souffle sur ces personnages.

Consulter l'article
Le Figaroscope - Ariane Bavelier
7 janvier 2016

Contes en vrac

Sociologue, chorégraphe et italienne, Laura Scozzi est joliment une rebelle. Elle met les contes de fées sens dessus dessous, pour mieux dynamiter les poncifs machistes qu’ils véhiculent. Un festival irrésistible et sans vulgarité.

Consulter l'article
Télérama Sortir - Rosita Boisseau
6 janvier 2016

Pourquoi rit-on autant devant le Barbe-Neige de Laura Scozzi ?

Pour un conte de fées pas piqué des hannetons, comptez sur Laura Scozzi. Cette Italienne fonceuse et drôle a le chic pour croiser les contes d'hier et les mythologies d'aujourd'hui afin de métisser les représentations que chacun se fait de la vie et de l'amour. Et c'est plus que formidable !

Consulter l'article
L’Humanité - Muriel Steinmetz
14 janvier 2014

Grimm et Perrault passés au mixeur

Un spectacle tendrement iconoclaste. Tout est formidablement fou.

Consulter l'article
Libération - Marie-Christine Vernay
13 janvier 2014

Laura Scozzi falsifie les contes

L’ensemble du spectacle déclenche rapidement le rire. C'est une satire sociale hilarante de bout en bout.

Consulter l'article
Le Monde - Rosita Boisseau
12 janvier 2014

Laura Scozzi hache menu les contes enfantins

Très théâtrale, mimée, "bruitée et dansée, son écriture incisive et libre file ici une ivresse euphorisante aux contes de fées Danseurs, acteurs, chanteurs, ils abattent un jeu d'enfer, jonglant entre virtuosité comique et rapidité d'exécution sans oublier de s'amuser.

Consulter l'article
  • Mathew

    Walt Disney s’est shooté avec la bouteille de poppers que le prince a oublié dans la twingo décapotable de la méchante sorcière, après leur virée au booling de Créteil-Préfecture. Du moins cest aussi fou. Danse chant et mime en bonus. Jubilatoire.

  • emma

    Blanche neige sous acide!
    :-)
    une énergie folle, du rire, des surprises, à la fois danse et théâtre, humour potache et décapant…totalement hybride quoi!

  • Manon_coo

    Hâte d’être ce soir !

  • Joly

    Le spectacle était vraiment top :)

Autour du spectacle

Une voyante sous l’escalier mardi 12 janvier - accès libre, à partir de 18h

Cartomancienne imprévisible, elle lit l’avenir dans les cartes, Tarot et autres. Dans le hall du théâtre, les spectateurs font la queue pour la voir. Elle révèle à qui s’assied face à elle, dans sa guérite planquée sous l’escalier de la salle Roland Topor, le présent, l’avenir, les secrets cachés. Annick Le Goff devient Astrid Descartes et dit tout. Séances mensuelles, pour trois à cinq minutes par session.

> tous les rendez-vous
Ventscontraires
Les Bonus de la saison

Laura Scozzi : "Un ballet contre les anxiolytiques, les neuroleptiques et les antidépresseurs"

Consulter