Mon ami, Louis

Saison 2012/2013

Mon ami, Louis

de et par : Gilles Gaston-Dreyfus, collaboration artistique : Nicolas Boukhrief

13 février - 9 mars 2013

Durée : 1h10

Salle : Roland Topor

Synopsis

Il avait mis tellement d’espoir en moi, il va être déçu mais déçu.
Louis ne sait pas trop où il va. C’est un homme comme tout le monde, avec ses doutes, ses aspirations contrariées, ses faims en tous genres. Louis vit comme il peut, presque comme il faut. Il dit « je t’aime » à la belle Sandra. Il s’en fait un roman idyllique, mais il avoue vite : « Non, ça ne s’est pas du tout passé comme ça. » De temps en temps il dérape, en pensant que tuer son prochain est un bon axe de recherche pour donner un sens à sa vie. Au hasard d’une marche jurassienne, de la visite d’une abbaye ou d’une cueillette aux champignons. « Et puis Louis tua quelqu’un le lendemain tellement il avait de choses à se dire. Et puis Louis tua quelqu’un le lendemain tellement il n’en pouvait plus de se dire les choses. » Quand il est un peu perdu, il s’évade à Moscou, dans une soucoupe volante ou dans le cul de sa belle-soeur. Là, il est content.
Acteur de cinéma et de théâtre, figure récurrente de l’univers déglingué de Sophie Perez ou de celui d’Édouard Baer, Gilles Gaston-Dreyfus s’invente un alter ego, son ami Louis. C’est lui. Sur scène, il joue et revit les vies de Louis. Et le voyage oscille entre la fantaisie décapante et le cauchemar hilarant. Scénariste et réalisateur, Nicolas Boukhrief a notamment signé Cortex, Le Convoyeur, Gardiens de l’ordre. Dans ces trois films, apparaît Gilles Gaston-Dreyfus. Artisan de la nouvelle garde du film noir à la française, il dirige l’acteur dans son autoportrait fictionnel. Son projet : faire en sorte que le spectateur devienne à son tour un nouvel ami de Louis, et « au vu de la nature pour le moins complexe du bonhomme, dit-il, réussir ce rapprochement nous apparaît comme hautement jubilatoire ».

Distribution

  • de et par : Gilles Gaston-Dreyfus
  • collaboration artistique : Nicolas Boukhrief
  • adaptation : Gilles Gaston-Dreyfus, Nicolas Boukhrief
  • assistante à la mise en scène : Stéphanie Cleau
  • musique : Nicolas Errera
  • clarinette basse et flûte : Stéphane Chausse
  • sound designer : Jean Croc
  • lumières : Michaël Monod
  • en collaboration avec : Guillaume Parra
  • costume : Carine Sarfati
  • assistée de : Marie Crédou
  • administration : Julie Pagnier

Mentions de production

production compagnie Barimer, avec le soutien de la SACD

Libération - Gilles Renault
5 mars 2013

« Louis » sévit, son oeuvre

Un homme se tient donc debout et, sans faire usage de ses membres inférieurs, il parcourt pourtant un sacré bout de chemin. (…) Mon Ami, Louis est un texte dru, cru, drôle aussi, que l’on écoute – et regarde – avec intérêt.

Consulter l'article
Le Point - Franz Olivier Giesbert
21 février 2013

Hilarant Gaston Dreyfus

Mon ami, Louis est l'un des spectacles les plus hilarants du moment. (...) Un mélange explosif : pendant que Louis, son personnage, passe du coq à l'âne en égrenant ses souvenirs d'assassinats, la salle meurt de rire.

Consulter l'article

Autour du spectacle

Autour du spectacle

Rendez-vous

A la librairie
Retrouvez Gilles Gaston-Dreyfus pour une séance de dédicace, à l'issue de la représentation du mercredi 27 février (vers 22h30).