les artistes

Annie Grégorio

Biographie

Au théâtre, Annie Gregorio a joué dans J’ai vingt ans de Roger Louret, L’Épreuve de Marivaux, Il était une fois la farce de Roger Louret, Le Médecin malgré lui et Les Précieuses ridicules de Molière, Les Femmes de bonne humeur de Carlo Goldoni et Sus aux zazous de Alban Jardel, mises en scène de Roger Louret ; Le Pédant joue de Cyrano de Bergerac et Dernier show en Cochinchine, mises en scène de Jean-Pierre Rumeau ; Madame Marguerite, mise en scène de Jean Darnel ; Coiffures pour dames, mise en scène de Stéphane Hillel (Molière de la meilleure comédienne dans un second rôle); Samedi, dimanche, lundi, mise en scène de François Petit ; Une Folie, mise en scène de Jacques Echantillon (Molière de la meilleure comédienne dans un second rôle); Dernier show en Cochinchine de Guy Louret, mise en scène de Guy Louret et Muriel Robin ; Drôle de couple de Neil Simon et La Puce à l’oreille de Georges Feydeau, mise en scène de Bernard Murat ; La Poudre aux yeux d’Eugène Labiche, mise en scène de Robert Fortune ; Hôtel des deux mondes d’Eric-Emmanuel Schmitt, mise en scène de Daniel Roussel; Théâtre sans animaux, écrit et mis en scène par Jean-Michel Ribes (Molière de la meilleure comédienne dans un second rôle) ; Remue ménage de Alan Ayckbourn, mise en scène de Pierre Mondy, Et vogue la galère de Marcel Ayme, au Festival d’Avignon Off, Musée Haut, Musée Bas de Jean-Michel Ribes. On la retrouve aux côtés de Muriel Robin dans Les Diablogues de Roland Dubillard, mis en scène par Jean-Michel Ribes au théâtre Marigny jusqu’au 31 décembre 2009.
Au cinéma, elle joue dans une multitude de films : Tranches de vie de François Leterrier ; Cours privé de Pierre Granier-Deferre ; Périgord noir de Nicolas Ribowski ; Vincennes Neuilly de Pierre Dupouey ; Le Zèbre de Jean Poiret ; Les Ténors de Francis de Gueltz ; Désir de Bernard Murat ; Fantôme avec chauffeur et Le Schpountz de Gérard Oury ; Les Aveux de l’innocent et C’est la vie de Jean-Pierre Ameris ; Fallait pas de Gérard Jugnot ; Les Soeurs Soleil de Jeannot Szwarc ; La Voie est libre de Stéphane Clavier ; Un pur moment de Rock’n Roll de Manuel Boursinhac ; Bienvenue au gîte de Claude Duty ; Au secours, j’ai 30 ans ! de Marie-Anne Chazel ; L’Antidote de Vincent de Brus ; Enfin veuve d’Isabelle Mergault ; Musée Haut, Musée Bas de Jean-Michel Ribes en 2008.
Pour la télévision, elle tourne dans de nombreux films tels que L’Allée du roi, de Nina Companeez, Ambre a disparu de Denys Granier-Deferre, Maigret en meublé de Laurent Heinemann, Merci, les enfants vont bien de Stéphane Clavier, Les Courriers de la mort de Philomène Esposito, Marie Besnard, l’empoisonneuse de Christian Faure, La Prophétie d’Avignon de David Delrieux, De feu et de glace de Joyce Bunuel en 2008. 

Sur les scènes du Rond-point