les artistes

Rachida Brakni

Biographie

Rachida Brakni est rentrée en 1997 au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, puis comme pensionnaire à la Comédie-Française en 2000. Elle joue pour la première fois au cinéma dans Une couleur café d’Henri Duparc.

 

En 2001, elle apparait dans Loin d’André Techiné. C’est véritablement avec le film Chaos de Coline Serreau que le grand public la découvre et elle obtient le César du Meilleur Espoir Féminin. Un mois plus tard, elle reçoit le Molière de la Révélation Féminine pour son interprétation dans Ruy Blas joué à la Comédie-Française. Elle choisit ensuite de quitter la Comédie-Française pour mener une carrière au théâtre et au cinéma.

 

En 2003, elle joue dans L’Enfant endormi de Yasmine Kassari sélectionné au Festival de Venise 2004, et pour lequel elle obtient le prix d’interprétation au Festival Premiers Plans d’Angers 2005.

 

En 2006, elle joue dans On ne devrait pas exister réalisé par Hervé Pierre Gustave et qui est sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes. Elle s’ouvre à un cinéma plus populaire notamment avec Neuilly sa mère de Gabriel Julien Laferrière en 2009 qui est un succès au box-office.

 

Rachida Brakni se lance dans la mise en scène en 2010 avec Face au paradis joué au Théâtre Marigny. La même année, elle joue dans le film d’espionnage Une affaire d’état d’Éric Valette récompensé au Festival de Cognac.

En 2015 Rachida Brakni met en scène la même année Victor au Théâtre Hébertot.

 

Elle mène en parallèle, une carrière de chanteuse. Son premier album intitulé Rachida Brakni sort en 2012.

 

Elle réalise son premier long-métrage De sas en sas qui sort en salle le 22 février 2017.

 

 

 

REPÈRES BIOGRAPHIQUES DEPUIS 2005

 

 

 

CINÉMA (INTERPRÈTE)

 

2014        Maintenant ils peuvent venir de Salem Brahimi

 

2012        Chebalouisa de Françoise Charpiat

 

2010        Les Mouvements du bassin de Hervé Pierre Gustave

                Une affaire d’etat d’Éric Valette

                La Ligne droite de Régis Wargnier

 

2008        Les Petits Princes de Djamel Bensalah

 

2007        Les Bureaux de Dieu de Claire Simon

                Secret défense de Philippe Haim

                Skate or die de Miguel Courtois

 

2006        Lisa et le pilote d’avion de Philippe Barassat

 

2005        Barakat ! de Djamila Sahraoui

                On devrait pas exister de Hervé Pierre Gustave

                Une belle histoire de Philippe Dajoux

 

 

 

CINÉMA (RÉALISATION)

 

2017        De sas en sas

 

 

 

THÉÂTRE (MISE EN SCÈNE)

 

2015        Victor de Henri Bernstein

 

2010        Face au paradis de Nathalie Saugeon

 

 

 

THÉÂTRE (INTERPRÈTE)

 

2013        Sonate d’automne d’Ingmar Bergman, m.e.s. Marie-Louise Bischofberger

 

2011        L’Amour, la Mort, les Fringues de Nora et Delia Ephron, m.e.s. Danièle Thompson

 

2007       Ténèbres d’Henning mankell, m.e.s. Brigitte Jaques-Wajeman

                Le Viol de Lucrèce de William Shakespeare, m.e.s. Marie-Louise Bischofberger

 

2005        Les Monologues du vagin d’Eve Ensler, m.e.s. Isabelle Ratier

 

 

 

TÉLÉVISION

 

2016        Les Hommes de l’ombre (saison 3)

 

2015        Frères d’armes de Rachid Bouchareb

 

2011        Silences d’état de Frédéric Berthe

 

2008        L’Âme du mal de Jérôme Foulon

 

2007        Notable donc coupable de Francis Girod

 

2006       La Surprise d’Alain Tasma 

Sur les scènes du Rond-point