Cycles et Festivals
Christophe Alévêque revient bien sûr

Description

10 RENDEZ-VOUS DANS LA SAISON :
LES DIMANCHES 21 OCTOBRE, 25 NOVEMBRE, 9 DÉCEMBRE, 20 JANVIER, 24 FÉVRIER, 17 MARS, 7 AVRIL ET 26 MAI, 18H30
LES SAMEDIS 24 NOVEMBRE À 20H30 ET 23 FÉVRIER À 18H

un spectacle de et avec Christophe Alévêque
régie générale Francky Mermillod
production ALACA Production, coréalisation Théâtre du Rond-Point

Une thérapie de groupe improvisée.
Il revient toujours, il revient bien sûr, il s’emmêle encore dans son foutoir de feuilles : papiers, articles, prises de bec et de notes. Il prend les choses en main, il attaque : les élections, européennes ou pas, les faits divers, la crise de la confiance, la droite et la gauche déchirées, le gouvernement en place et en marche, la dette, le bio et les bobos, les petites phrases des uns, les grosses fortunes des autres et la place des femmes dans tout ça. Il fouine, trouve des sujets en or, il les secoue, met à mal l’impunité des gens de pouvoir et les manipulateurs de l’information. Rire de tout, en avoir le droit et le garder. Parce que c’est nécessaire, politique. C’est toujours son projet et son credo.
Christophe Alévêque était Super Rebelle ! en 2009. Il chantait les aberrations d’une société ultralibérale dans Les Monstrueuses Actualités en 2011, puis il transformait le Rond-Point en QG des présidentielles avec son candidat super rebelle, en 2012. Dans Ça ira mieux demain, il revenait en 2015 brûler le plateau avec sa liberté de ton, son insolence et sa sagacité : les avancées du Front National, la parité, les inégalités, les sales répétitions de l’Histoire... Il donnait la saison dernière ses « revues de presse ». Grand succès, il revient encore. Humoriste engagé, dégagé, à la marge, en clown dérisoire ou missionnaire, il décortique l’actualité et ce qu’en dit la presse : il fait sa « revue », actualisée chaque soir. Il déchiquette le monde, sans gilet pare-balles. « Pour s’amuser, ensemble, de nos vies, dit-il, dans une thérapie de groupe improvisée. » Pierre Notte


Sur les scènes du Rond-point