68 selon Ferdinand "Avignon"

Création

saison 2002-2003

68 selon Ferdinand "Avignon"

Irrésistible épopée d'une révolution un peu ratée quand même.
Ecriture, Mise en scène et Comédien : Philippe Caubère, Assistant à l'écriture et à la mémorisation : Roger Goffinet, Scénographie, lumière : Philippe Olivier, Styliste : Christine Lombard
 Avis de la presse et des spectateurs

6 novembre - 31 décembre 2002


Salle : renaud-barrault

synopsis

En alternance : 1er épisode : "Octobre"

2ème épisode : Avignon
Se prétendant fils d’une toute petite bonne atrocement exploitée par des patrons abjects , Ferdinand se voit confier la responsabilité d’une création collective qui doit relater les événements ayant agité le dernier Festival d’Avignon.

distribution

Ecriture, Mise en scène et Comédien : Philippe Caubère
Assistant à l'écriture et à la mémorisation : Roger Goffinet
Scénographie, lumière : Philippe Olivier
Styliste : Christine Lombard

mentions de production

Production Véronique Coquet pour la Comédie Nouvelle Coproduction Le Théâtre du Chêne Noir, Avignon Coréalisation Théâtre du Rond-Point

cinéma
Salle Jean Tardieu, parallèlement aux spectacles :Projection de 6 films réalisés par Bernard Dartigues qui éternisent le Roman d’un Acteur.Novembre : la Trilogie amoureuse : la Fête de l’amour, le Triomphe de la jalousie, en alternance avec les Enfants du Soleil.Décembre : Ariane ou l’Âge d’or, Jours de colère et les Marches du palais, en alternance avec la Trilogie amoureuse.Ainsi que des projections du diptyque Aragon : Le Communiste et Le Fou 

avis des spectateurs

également à l'affiche