68 selon Ferdinand "Octobre"

Création

saison 2002-2003

68 selon Ferdinand "Octobre"

Irrésistible épopée d'une révolution un peu ratée quand même.
Ecriture, Mise en scène et Comédien : Philippe Caubère, Assistant à l'écriture et à la mémorisation : Roger Goffinet, Scénographie, lumière : Philippe Olivier, Styliste : Christine Lombard
 Avis de la presse et des spectateurs

5 novembre - 30 décembre 2002


Salle : renaud-barrault

synopsis

En alternance : 2ème épisode : "Avignon"

1er épisode : Octobre
Octobre 68 à Aix-en-Provence, Ferdinand débarque au Cours Molière et rencontre dans le hall obscur une extraordinaire créature pleine de charme et d’érotisme, Marlène. Reine des lieux, elle lui annonce que le cours s’appelle désormais Studio 35 en raison des récents événements politiques. Et nous voilà partis dans une évocation burlesque du théâtre de ces années-là : Living Theater, Grotowsky, Barba, etc.

distribution

Ecriture, Mise en scène et Comédien : Philippe Caubère
Assistant à l'écriture et à la mémorisation : Roger Goffinet
Scénographie, lumière : Philippe Olivier
Styliste : Christine Lombard

mentions de production

Production Véronique Coquet pour la Comédie Nouvelle Coproduction Le Théâtre du Chêne Noir, Avignon Coréalisation Théâtre du Rond-Point

cinéma
Salle Jean Tardieu, parallèlement aux spectacles :Projection de 6 films réalisés par Bernard Dartigues qui éternisent le Roman d’un Acteur.Novembre : la Trilogie amoureuse : la Fête de l’amour, le Triomphe de la jalousie, en alternance avec les Enfants du Soleil.Décembre : Ariane ou l’Âge d’or, Jours de colère et les Marches du palais, en alternance avec la Trilogie amoureuse.Ainsi que des projections du diptyque Aragon : Le Communiste et Le Fou 

avis des spectateurs

également à l'affiche