Aglaé

saison 2016-2017

Aglaé

texte et mise en scène : Jean-Michel Rabeux, d'après les mots d' : Aglaé, avec : Claude Degliame
 Avis de la presse et des spectateurs

4 - 29 janvier 2017


Salle : roland topor
Horaires : DU MARDI AU SAMEDI, 20H30 - DIMANCHE, 15H30 - Relâche : LES LUNDIS ET LE 8 JANVIER
Durée : 1h10

synopsis

Une putain, à mon âge !
Aglaé se raconte, évoque ses soixante ans de prostitution. D'après un témoignage authentique, le solo sulfureux remet à plat les préjugés partagés sur le sexe et son commerce. Aglaé fait entendre une autre voix, le chant d'une liberté.



 

Paroles crues d'une femme libre, Aglaé raconte soixante ans de prostitution. À douze ans déjà, elle jouait à monnayer ses services. Les copains de son frère, à Sarcelles, HLM familial où elle grandit. Le Bois, la Madeleine, l'avenue Foch. Puis les rues de Marseille, un rez-de-chaussée où elle reçoit encore, à soixante-dix ans. Elle a tout fait, Aglaé, elle déballe tout. Les parties SM, les chiens, le milieu, les flics. Grande viveuse, elle a aussi beaucoup lu. D'Ormesson, Dolto, Simenon. Elle hait la législation autant que le maquereautage. Elle rit par éclats, se souvient des ficelles d'un métier qui l'a grandie, rendue forte et heureuse. Scandaleuse, Aglaé.
Auteur et metteur en scène, Jean-Michel Rabeux rencontre dans le sud la prostituée septuagénaire. Six heures d'entretien et quelques verres de rosé plus tard, il découpe, agence la partition authentique que Claude Degliame, comédienne et égérie, saisit à bras-le-corps. La scène se transforme en élégant cabaret, les chaises remplacent les gradins, Claude Degliame déambule entre les tabourets de bar. Les noms et les lieux ont été modifiés, afin que la famille de la dame ne s'y reconnaisse pas. Élémentaire délicatesse. Aglaé remet à plat et en cause les certitudes et les préjugés partagés sur le sexe, son usage, son commerce. Au c'ur des débats passionnés où les valeurs morales s'opposent aux choix privés et individuels, Aglaé fait entendre une autre voix, le chant d'une liberté. Pierre Notte

distribution

Texte et mise en scène : Jean-Michel Rabeux
D'après les mots d' : Aglaé
Avec : Claude Degliame
Scénographie : Jean-Michel Rabeux, Jean-Claude Fonkenel
Assistanat à la mise en scène : Vincent Brunol
Lumières : Jean-Claude Fonkenel
Régie générale : Denis Arlot

mentions de production

production déléguée La Compagnie, coproduction La Compagnie, Théâtre des Îlets – Centre dramatique national / Montluçon – Région Auvergne – Rhône-Alpes, La Comédie de Caen – Centre dramatique national / Normandie, Le Bateau Feu – Scène nationale / Dunkerque, Théâtre des Salins / Martigues, avec le soutien du Fonds SACD Théâtre, La Compagnie est subventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Île-de-France et soutenue par la région Île-de-France au titre de la permanence artistique et culturelle, spectacle créé le 29 novembre 2016 au Théâtre des Îlets – Centre dramatique national / Montluçon – Région Auvergne – Rhône-Alpes 

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 L'humanité - Marina Da Silva

25 janvier 2017
Vivre sa vie de mauvais genre jusqu'au bout
Il fallait tout le talent de Claude Degliame, magnifique actrice à la voix frémissante et rocailleuse, pour incarner et irradier, dans un jeu fort et vrai, ce personnage de femme.
 Consulter l'article

 France culture - Mathilde Serrell et Martin Quenehen

19 janvier 2017
Ping Pong
Jean-Michel Rabeux était invité dans l'émission Ping Pong sur France culture. Réécoutez l'émission.
 Consulter l'article

 Libération - Gilles Renault

19 janvier 2017
Aglaé
Claude Degliame s'approprie avec brio le franc-parler d'une prostituée. Irréductible et mélancolique, le reflet de son visage dans la vitre restera comme une image des plus mémorables.
 Consulter l'article

 Les Echos week-end - Philippe Chevilley

16 janvier 2017
Aglaé
Bien plus que du théâtre documentaire, Aglaé nous offre une plongée onirique dans l'âme libre et tourmentée de cette superbe putain bravache incarnée par la grande tragédienne Claude Degliame.

 Le Monde - Fabienne Darge

12 janvier 2017
Une grande dame « mauvais genre »
Alors Jean-Michel Rabeux a décidé d'en faire un spectacle, de la parole de cette femme d'une liberté et d'une singularité absolues. La comédienne - Claude Degliame - est magistrale en Aglaé.
 Consulter l'article

 TouteLaCulture.com - Christophe Candoni

7 janvier 2017
Aglaé, une femme pas si légère
Jean-Michel Rabeux nous invite à rencontrer l'étonnante Aglaé, prostituée sexagénaire et femme joyeusement, fièrement, libre et libertaire interprétée par la merveilleuse Claude Degliame.
 Consulter l'article

 Froggy's delight - Philippe Person

7 janvier 2017
Aglaé
Claude Degliame, statique ou dynamique, dans la pénombre ou la lumière, proche ou lointaine, tient son auditoire en haleine.
 Consulter l'article

 France culture - Une saison au théâtre - Joëlle Gayot

6 janvier 2017
Sur le front avec Claude Degliame et Jean Michel Rabeux
Claude Degliame et Jean Michel Rabeux étaient invités dans l'émission Une saison au théâtre. Écouter l'émission.
 Consulter l'article

 La terrasse - Manuel Piolat Soleymat

4 janvier 2017
Aglaé
C'est Aglaé, une ode à la liberté et à la différence. Claude Degliame a ici quelque chose d'une fildefériste : à la fois tendre et solide, opaque et lumineuse.
 Consulter l'article

autour du spectacle

également à l'affiche