Aglaé

[ANNULATION] En raison des événements prévus samedi 15 décembre sur les Champs-Élysées, l'accès au théâtre sera bloqué par les forces de l'ordre. La représentation de samedi 15 décembre à 20h30 est annulée. Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.
reprise

saison 2018-2019

Aglaé

texte et mise en scène : Jean-Michel Rabeux, d'après les mots d' : Aglaé, avec : Claude Degliame
 Avis de la presse et des spectateurs

5 - 30 décembre 2018


Salle : roland topor
Horaires : DU MARDI AU SAMEDI, 20H30 - DIMANCHE, 15H30 - Relâche : LES LUNDIS, LES 9 ET 25 DÉCEMBRE
Durée : 1h
En cas de date momentanément indisponible, contactez la billetterie au 01 44 95 98 21

synopsis

Une putain, à mon âge !
Aglaé se raconte, évoque ses soixante ans de prostitution. D'après un témoignage authentique, le solo sulfureux remet à plat les préjugés partagés sur le sexe et son commerce. Aglaé fait entendre une autre voix, le chant d'une liberté.

Paroles crues d'une femme libre, Aglaé raconte soixante ans de prostitution. À douze ans déjà, elle jouait à monnayer ses services. Les copains de son frère, à Sarcelles, HLM familial où elle grandit. Le Bois, la Madeleine, l'avenue Foch. Puis les rues de Marseille, un rez-de-chaussée où elle reçoit encore, à soixante-dix ans. Elle a tout fait, Aglaé, elle déballe tout. Les parties SM, les chiens, le milieu, les flics. Grande viveuse, elle a aussi beaucoup lu. D'Ormesson, Dolto, Simenon. Elle hait la législation autant que le maquereautage. Elle rit par éclats, se souvient des ficelles d'un métier qui l'a grandie, rendue forte et heureuse. Scandaleuse, Aglaé.
Auteur et metteur en scène, Jean-Michel Rabeux rencontre dans le sud la prostituée septuagénaire. Six heures d'entretien et quelques verres de rosé plus tard, il découpe, agence la partition authentique que Claude Degliame, comédienne et égérie, saisit à bras-le-corps. La scène se transforme en élégant cabaret, les chaises remplacent les gradins, Claude Degliame déambule entre les tabourets de bar. Les noms et les lieux ont été modifiés, afin que la famille de la dame ne s'y reconnaisse pas. Élémentaire délicatesse. Aglaé remet à plat et en cause les certitudes et les préjugés partagés sur le sexe, son usage, son commerce. Au cœur des débats passionnés où les valeurs morales s'opposent aux choix privés et individuels, Aglaé fait entendre une autre voix, le chant d'une liberté. Pierre Notte

distribution

Texte et mise en scène : Jean-Michel Rabeux
D'après les mots d' : Aglaé
Avec : Claude Degliame
Scénographie : Jean-Michel Rabeux, Jean-Claude Fonkenel
Assistanat à la mise en scène : Vincent Brunol
Lumières : Jean-Claude Fonkenel

mentions de production

production déléguée La Compagnie, coproduction La Compagnie, Théâtre des Îlets - Centre dramatique national / Montluçon - Région Auvergne - Rhône-Alpes, La Comédie de Caen - Centre dramatique national / Normandie, Le Bateau Feu - Scène nationale / Dunkerque, Théâtre des Salins / Martigues, avec le soutien du Fonds SACD Théâtre, La Compagnie est subventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Île-de-France et soutenue par la Région Île-de-France au titre de la permanence artistique et culturelle, spectacle créé le 29 novembre 2016 au Théâtre des Îlets - Centre dramatique national / Montluçon - Région Auvergne - Rhône-Alpes

partenaires

avis des spectateurs

autour du spectacle

Une voyante sous l'escalier / vendredi 14 décembre à 18h, sous l’escalier Topor


Cartomancienne attitrée du Rond-Point, Annick Le Goff devient Astrid Descartes dans sa guérite. Imprévisible, elle lit l’avenir dans les cartes, boules et tarots. Dans le hall du théâtre, on fait la queue pour la voir. Elle révèle le présent, l’avenir et les secrets cachés.
ventscontraires
Archives

Ne me charge pas les nichons !


consulter
ventscontraires
Les bonus de la saison

Jean-Michel Rabeux et Claude Degliame : Aglaé s'en fout qu'on ait fait un spectacle sur elle


consulter
ventscontraires
Les bonus de la saison

Jean-Michel Rabeux : Aglaé dit ce qu'elle a à dire et elle vous emmerde


consulter
ventscontraires
Vedettes etc.

Janine Mossuz-Lavau : "La prostitution reste un sujet qui fâche"


consulter

également à l'affiche