BiT

saison 2016-2017


Le Théâtre de la Ville au Rond-Point

BiT

conception : Maguy Marin, avec : Ulises Alvarez, Kaïs Chouibi, Laura Frigato, Daphné Koutsafti, Françoise Leick, Cathy Polo, Ennio Sammarco, Marcelo Sepulveda
 Avis de la presse et des spectateurs

7 - 11 février 2017


Salle : renaud-barrault
Horaires : DU MARDI AU SAMEDI, 20H30
Durée : 1h

synopsis

Le Théâtre de la Ville au Rond-Point.
BiT, chef-d'oeuvre chorégraphique pour six danseurs, allie la fête et l'horreur, les cadences de gestuelles populaires et la rythmique cardiaque, les beats d'une techno exaltée.



 

Fermé pour travaux de rénovation, le Théâtre de la Ville programme, hors ses murs, deux de ses chorégraphes fidèles, que le Rond-Point s'enorgueillit d'accueillir. Deux pièces majeures : BiT de Maguy Marin et Monchichi du duo Wang Ramirez.
Maguy Marin, auteur de May B (au Rond-Point en 2012), rassemble les éléments forts de son parcours. Six danseurs allient sur le plateau les cadences de gestuelles ancestrales, populaires, et la rythmique cardiaque, les beats d'une techno exaltée. Ils passent par la fête, le rite macabre, les ballets de séduction. BiT, créé en 2014, est une affaire de rythme, un combat énergique où se dessine avec un humour noir et des fureurs brûlantes, un portrait de la société contemporaine.
Le duo Wang Ramirez créait Monchichi en 2011, pierre angulaire de sa pratique et de son histoire. Lui est français d'origine espagnole. Elle est née à Francfort de parents coréens. Sébastien Ramirez et Honji Wang déclinent les arts et les manières d'être deux, explorent avec humour toutes les facettes de l'altérité. La pièce se joue autour d'un arbre, symbole fort, dans des lumières qui font de chaque image un tableau de maître. Summum d'une danse hybride, Monchichi puise dans les multiples racines culturelles de ses deux protagonistes. Pierre Notte

distribution

Conception : Maguy Marin
Avec : Ulises Alvarez, Kaïs Chouibi, Laura Frigato, Daphné Koutsafti, Françoise Leick, Cathy Polo, Ennio Sammarco, Marcelo Sepulveda
Direction technique et lumières : Alexandre Béneteaud
Musique : Charlie Aubry
Décors et accessoires : Louise Gros, Laura Pignon
Réalisation costumes : Nelly Geyres
Assistée de : Raphaël Lo Bello
Son : Antoine Garry
Régie plateau : Albin Chavignon
Dispositif scénique : la compagnie Maguy Marin

mentions de production

coproduction Théâtre Garonne – Scène européenne / Toulouse, Théâtre de la Ville-Paris, Festival d'Automne à Paris, Monaco Dance Forum – Les Ballets de Monte-Carlo, Opéra de Lille, La Filature – Scène nationale / Mulhouse, Ballet du Nord – Centre chorégraphique national / Roubaix – Nord-Pas-de-Calais, Charleroi danses – Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, MC2 – Maison de la culture / Grenoble, Théâtre de Nîmes – Scène conventionnée pour la danse contemporaine, compagnie Maguy Marin, coréalisation Théâtre de la Ville-Paris et Théâtre du Rond-Point, avec le soutien de la Biennale de la danse / Lyon et du Théâtre national populaire, aide à la création de L'Adami, la compagnie Maguy Marin est subventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication, la Ville de Lyon, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et reçoit l’aide de l’Institut français pour ses projets à l’étranger, elle est associée au Théâtre Garonne – Scène européenne / Toulouse 

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 Télérama Sortir - Rosita Boisseau

7 février 2017
Maguy Marin - BiT
Maguy marin entraîne une guirlande d'humains en quête de sens dans une farandole macabre soufflée par des beats électro dévastateurs. À voir ou revoir.
 Consulter l'article

 Les inrocks - Patrick Sourd

6 février 2017
Les spectacles à ne pas manquer cette semaine
Une étrange danse macabre célébrant une humanité aux prises avec les violences sociétales et nos difficultés de vivre dans le monde d'aujourd'hui.
 Consulter l'article

 marie france - Bernard Babkine

3 février 2017
Une folle farandole
BiT est une fête contemporaine nourrie de tradition et de folklore. À nous la sévillane, la carmagnole, la sardane comme si le présent et le futur ne pouvaient se construire que sur les bruissements du passé. Sans nostalgie et avec amour.

 Madame Figaro - DR

27 janvier 2017
BiT
On se laisse entraîner par la vertigineuse farandole créée par Maguy Marin dans son nouveau spectacle qui mêle sévillane, sardane et carmagnole pour une folle quête de bonheur.

également à l'affiche