Ce que le djazz fait à ma djambe !

saison 2020-2021

Ce que le djazz fait à ma djambe !

un spectacle de et avec : Jacques Gamblin, compositions, arrangements, direction musicale et piano : Laurent de Wilde, contrebasse : Jérôme Regard, batterie : Donald Kontomanou, trompette : Alex Tassel, saxophone : Guillaume Naturel, platines : DJ alea
 Avis de la presse et des spectateurs

13 - 31 octobre 2015


Salle : renaud-barrault
Durée : 1h30 - DU MARDI AU SAMEDI : 18H30 - RELÂCHE LES LUNDIS ET LES DIMANCHES

synopsis

Grimpons à mains nues dans le ciel blue note.
Jacques Gamblin danse le blues, le groove, le funk. Il écrit, incarne et dit des textes lors d'un concert hors cadre. En freestyle poétique, avec Laurent de Wilde, il invente un dialogue à sept voix de jazzmen pour une folie musicale.




 

Il pianote, fait ses gammes. Mauvais joueur, il s'excuse. Il a arrêté le piano à douze ans, effrayé par une prof que le « bon doigté » obsédait. Il a essayé la guitare, la batterie. Rien, nul. Pour draguer les filles, le seul air qu'il avait à offrir c'était, dit-il, « celui de ma gueule : l'air d'un con ». Jacques Gamblin appelle ses complices au plateau, et les mots dérapent. C'est parti, c'est vertigineux. Contrebasse, batterie, trompette, saxo, platines. Au piano, Laurent de Wilde, poète, essayiste, pionnier de la révolution électronique du jazz, répond aux mots scandés, syncopés, hachés menu ou élastiques du comédien. Tous partent en quête de « miss Lady Jazz », grâce féminine, leur rêve d'une musique absolue, d'une muse idéale.
Blues, groove, funk et soul s'entremêlent aux mots de Jacques Gamblin, freestyle poétique pour un concert hors cadre, une pièce hors genre. Acteur, danseur, écrivain, il a joué au Rond-Point dans Les Diablogues puis Tout est normal mon c'ur scintille. Jacques Gamblin invente une folie musicale, un dialogue à sept voix, moment unique, joyeux bordel de notes, de sens et de sons où s'imbriquent les joies du jeu, le plaisir de dire, la fête d'en jouir. Pierre Notte

distribution

Un spectacle de et avec : Jacques Gamblin
Compositions, arrangements, direction musicale et piano : Laurent de Wilde
Contrebasse : Jérôme Regard
Batterie : Donald Kontomanou
Trompette : Alex Tassel
Saxophone : Guillaume Naturel
Platines : DJ alea
Avec des extraits de Really the Blues de : Mezz Mezzrow
Bop de : Langston Hughes
Entretien avec Herbie Hancock de : Laurent de Wilde
Collaboration artistique : Françoise Lebeau
Lumières : Laurent Béal
Costumes : Marie Jagou
Régie générale et lumière : Pierre Marteau
Régie son : Jean-Marie Roussel, Tonio Serrano
Administratrice de tournée : Valérie Saliou

mentions de production

production Jazz Sous les Pommiers – CCAC, coproduction Maison de la Culture de Bourges – Scène nationale, coréalisation Théâtre du Rond-Point, avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, la Région Centre, le Conseil général du Cher, la ville de Bourges, du CNV – Centre national de la chanson, des variétés et du jazz, de l’ADAMI, concert-spectacle créé le 28 mai 2011 dans le cadre du 30e Festival Jazz Sous les Pommiers sous le titre Gamblin JazzE De Wilde SextetE 

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 La Croix - Jean-Yves Dana

29 octobre 2015
Jacques Gamblin et le « djazz », une histoire d'amour sur scène
Un monologue alerte, drôle et fleuri, dans lequel Jacques Gamblin effeuille ses souvenirs d'émotions fortes nées de et par la musique, entouré de six musiciens, tous remarquables. Il n'oublie pas d'émouvoir ou d'être drôle. Un régal de mots et de notes qui se fondent, se confondent, pour tous les assoiffés.
 Consulter l'article

 France Inter - Christian Bauby

29 octobre 2015
Les coups de c'ur des voix d'Inter
C'est une rêverie, une déambulation sur les textes de Jacques Gamblin. C'est très drôle et il y a une vraie complicité avec les musiciens. C'est un spectacle très réjouissant. Christian Baudy, rédacteur en chef à France Inter, présente son coup de c'ur. (Ré)écoutez l'émission.
 Consulter l'article

 Les Echos Week-End - Philippe Chevilley

23 octobre 2015
Le moment de plaisir. All that Jacques?
Jacques Gamblin et Laurent de Wilde : la fusion d'un comédien rare et d'un musicien virtuose. Ça swingue ! Pas besoin d'être un «djazzeux» pour monter au ciel : groovy, funky, blues... la musique est bonne - universelle. Au final, il n'y a plus une « djambe » immobile dans la salle.
 Consulter l'article

 Le Figaro - Armelle Heliot

15 octobre 2015
Beau temps pour les singuliers
C'est un gamin aux cheveux gris qui offre avec ces excellents musiciens un concert merveilleusement tonique, célébration enjouée et virile du meilleur jazz. On est saisi, emporté. On rit, on est ému
 Consulter l'article

autour du spectacle

Une voyante sous l'escalier jeudi 15 octobre - accès libre, à partir de 18h


Cartomancienne imprévisible, elle lit l'avenir dans les cartes, Tarot et autres. Dans le hall du théâtre, les spectateurs font la queue pour la voir. Elle révèle à qui s'assied face à elle, dans sa guérite planquée sous l'escalier de la salle Roland Topor, le présent, l'avenir, les secrets cachés. Annick Le Goff devient Astrid Descartes et dit tout. Séances mensuelles, pour trois à cinq minutes par session.

> tous les rendez-vous

ventscontraires
Jacques Gamblin

Jacques Gamblin sur ventscontraires.net


consulter

également à l'affiche