C'est (un peu) compliqué d'être l'origine du monde

saison 2015-2016

C'est (un peu) compliqué d'être l'origine du monde

création collective : Les Filles de Simone, Claire Fretel, Tiphaine Gentilleau, Chloé Olivères, avec : Tiphaine Gentilleau, Chloé Olivères
 Avis de la presse et des spectateurs

13 - 31 octobre 2015


Salle : roland topor
Durée : 1h10 - DU MARDI AU SAMEDI : 20H30 - DIMANCHE : 15H30 - RELÂCHE LES LUNDIS ET LE 18 OCTOBRE

synopsis

Suis-je si égoïste ? Une sorcière ? Une déjà mauvaise mère ?
Chloé et Tiphaine se débattent dans le tourbillon de la maternité. Dans un monde phallocentré, en une succession de tableaux crus et hilarants, elles traversent les affres d'un changement de vie définitif : devenir mère, cette catastrophe.




 

Chloé fait un test de grossesse. Tiphaine pique une crise de nerfs. Les deux femmes n'en sont qu'une, prise dans le tourbillon d'un changement de vie immédiat, définitif. Être mère. Et le ventre qui gonfle, le désir qui fuit, les peurs comme une invasion de sauterelles et les fantômes des modèles qui s'en mêlent, Simone de Beauvoir ou Élisabeth Badinter. L'enfant naît, c'est un miracle et une purge. L'amour et la panique. Les grands-parents font une OPA sur le môme. Le quotidien professionnel part en vrille entre les bricolages des plannings et les injonctions des spécialistes. En une succession de tableaux crus et hilarants, Chloé et Tiphaine traversent les affres de la maternité.
Au Rond-Point et ailleurs, elles ont travaillé avec Pierre Notte, Jean-Michel Ribes, Jacques Lassalle, Gilbert Désveaux ou Jean-Marie Besset. Trop d'hommes. Elles fondent le collectif Les Filles de Simone, entremêlent idées et envies. Claire Fretel à la mise en scène ; Tiphaine Gentilleau à l'écriture et au jeu ; Chloé Olivères à l'interprétation et aux idées. Elles se lâchent, prennent leur revanche délurée sur un monde phallocentré qui n'a rien résolu de la place accordée à la femme quand elle devient mère. Elles dressent les portraits délectables des angoisses, des colères et des contradictions de la femme qui cherche un sens et sa place, au moment où son entourage la réduit au monstre procréateur, à une poule pondeuse ou à une vache sacrée. Pierre Notte

distribution

Création collective : Les Filles de Simone, Claire Fretel, Tiphaine Gentilleau, Chloé Olivères
Avec : Tiphaine Gentilleau, Chloé Olivères
Texte : Tiphaine Gentilleau
Mise en scène : Claire Fretel
Lumières : Mathieu Courtaillier

mentions de production

production compagnie Les Filles de Simone, coproduction et production déléguée Théâtre du Rond-Point, avec le soutien de Créat’Yve, la Loge, Le Prisme – Centre de développement artistique / Saint-Quentin-en-Yvelines, la compagnie du Rouhault, Les deux îles – résidence d’artistes / Montbazon, La Cuisine – Soy Création 

revue de presse avis des spectateurs

 Le Quotidien du médecin - Armelle Héliot

22 octobre 2015
Dur, dur d'être maman !
Avec C'est (un peu) compliqué... Les Filles de Simone s'amusent font rire et touchent. C'est tonique, d'une cocasserie irrésistible, mais c'est aussi profond, touchant. Bref une pépite de spectacle à conseiller à tout le monde.
 Consulter l'article

 ELLE - Laure Leter et Clémence Leveau

19 octobre 2015
Une pièce de théâtre qui décomplexe la maternité
La pièce décrypte avec subtilité et profondeur les méandres de la maternité. C'est féministe, c'est drôle, c'est déculpabilisant. Elles provoquent l'hilarité de la salle. Et c'est amplement mérité.  
 Consulter l'article

 Le Figaro - Armelle Heliot

15 octobre 2015
Beau temps pour les singuliers
Des femmes, du rire, de l'émotion. Elles sont accrocheuses et leur talent est sûr. Elles sont merveilleuses. Drôles, audacieuses, insolentes, joyeuses, intelligentes.
 Consulter l'article

 France 5 Les maternelles - Sidonie Bonnec

14 octobre 2015
Tiphaine Gentilleau et Chloé Olivères
Tiphaine Gentilleau et Chloé Olivères répondent aux questions de Sidonie Bonnec et de ses chroniqueuses. Revoir l'émission.  
 Consulter l'article

tournées

Ce spectacle est disponible en tournée. 
 Dates de tournée
espace pro

autour du spectacle

Une voyante sous l'escalier jeudi 15 octobre - accès libre, à partir de 18h


Cartomancienne imprévisible, elle lit l'avenir dans les cartes, Tarot et autres. Dans le hall du théâtre, les spectateurs font la queue pour la voir. Elle révèle à qui s'assied face à elle, dans sa guérite planquée sous l'escalier de la salle Roland Topor, le présent, l'avenir, les secrets cachés. Annick Le Goff devient Astrid Descartes et dit tout. Séances mensuelles, pour trois à cinq minutes par session.

> tous les rendez-vous

Rencontre avec les artistes / dimanche 25 octobre à 17h


Les Filles de Simone vous donnent rendez-vous au bord du plateau à l'issue de la représentation pour répondre à toutes vos questions et échanger avec vous sur le tourbillon de la maternité.

Rencontre avec Les Filles de Simone

Représentation ouverte aux bébés ! / dimanche 25 octobre à 15h30


Les Filles de Simone, Claire Fretel, Tiphaine Gentilleau et Chloé Olivères vous proposent une représentation spéciale, ouverte aux parents avec bébé en portage.
ventscontraires
Les Filles de Simone

Peut-on encore se dire féministe quand on change des couches ?


consulter

également à l'affiche