Dehors peste le chiffre noir

Dehors peste le chiffre noir

saison 2009-2010

Dehors peste le chiffre noir

de : Kathrin Röggla, traduction : Hélène Mauler, René Zahnd, conception : Eva Vallejo, Bruno Soulier, mise en scène : Eva Vallejo, musique : Bruno Soulier, avec : Catherine Baugué, Lucie Boissonneau, Léa Claessens, Ivann Cruz, Alexandre Lecroc, Pascal Martin-Granel, Bruno Soulier, Eva Vallejo, scénographie : Hervé Lesieur, lumières : Xavier Boyaud, costumes : Dominique Louis, assistée de : Sohrab Kashanian, son : Olivier Lautem, régisseur général : ric Blondeau, assistante à la mise en scène : Amandine Du Rivau
 Avis de la presse et des spectateurs

20 janvier - 21 février 2010


Salle : jean tardieu

synopsis

Quand on a des dettes, on n’a pas le droit de manger de pizza.
La face cachée – qui l’est de moins en moins désormais – de la consommation à outrance, c’est le surendettement. À haute dose, la consommation devient une drogue dure. Tant que le patient est solvable tout va bien. Au-delà, gare à la chute ! Kathrin Röggla a enquêté à Berlin, Vienne et Linz auprès de personnes endettées issues de différents milieux sociaux, ainsi qu’auprès de nombreux organismes bancaires et autres conseillers en rachat de crédit. Elle en a tiré un réquisitoire mordant, du répétitif à l’absurde, de la farce au drame. Entre l’ironie la plus cinglante et la poésie la plus sombre, elle questionne l’impact dans la vie de chacun d’un phénomène qui touche une société tout entière. Eva Vallejo et Bruno Soulier s’emparent de cette écriture chorale pour construire une vibrante polyphonie de mots, de sons et de gestes. Ils restent par là fidèles à leur recherche d’un Théâtre-Oratorio se faisant l’écho – forme et fond confondus – de notre monde contemporain.

distribution

De : Kathrin Röggla
Traduction : Hélène Mauler, René Zahnd
Conception : Eva Vallejo, Bruno Soulier
Mise en scène : Eva Vallejo
Musique : Bruno Soulier
Avec : Catherine Baugué, Lucie Boissonneau, Léa Claessens, Ivann Cruz, Alexandre Lecroc, Pascal Martin-Granel, Bruno Soulier, Eva Vallejo
Scénographie : Hervé Lesieur
Lumières : Xavier Boyaud
Costumes : Dominique Louis
Assistée de : Sohrab Kashanian
Son : Olivier Lautem
Régisseur général : ric Blondeau
Assistante à la mise en scène : Amandine Du Rivau

mentions de production

production L’Interlude T/O, coproduction La Comédie de Béthune/CDN Région Nord-Pas de Calais le Théâtre du Nord/Théâtre National Lille Tourcoing/Région Nord-Pas de Calais, EPCC - Le Quai / Angers, coréalisation Théâtre du Rond-Point. Avec l’aide de l’Adami et de la Spedidam. L’Interlude T/O, compagnie conventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC Nord-Pas de Calais le Conseil Régional Nord-Pas de Calais et le Conseil Général du Pas-de-Calais soutenue par le Conseil Général du Nord et la Ville de Lille. remerciement au Prato – Théâtre International de Quartier / Lille. Publié aux Presses Universitaires du Mirail. L'Arche est agent théâtral du texte représenté.
> site web de la compagnie   

revue de presse avis des spectateurs

 Télérama - Daniel CONROD

13 mars 2010
Dehors peste le chiffre noir De Kathrin Röggla
Avec un titre pareil, ça passe ou ça casse. Tout comme avec le sujet de cette pièce, le surendettement des ménages. D'ailleurs, on peut se demander qui peut avoir envie de se ruer dans un théâtre pour y entendre ce genre d'histoire. Sauf qu'ici, à peine la scène éclairée, on devine l'affaire bel et bien pliée.
 Consulter l'article

 Libération - Grégoire BISEAU

25 janvier 2010
Témoignage capital sur la crise
«Dehors peste le chiffre noir», ou la parole des victimes du surendettement.
 Consulter l'article

 Les Trois Coups - Sarah Elghazi

9 janvier 2010
Un « monstre moussu »
Nouvelle création de la Cie L'interlude T/O, « Dehors peste le chiffre noir », texte de la jeune auteure autrichienne Kathrin Röggla, sonne singulièrement juste en cette période de crise mondialisée. Sous la forme d'une tragédie chorale sur le surendettement, Eva Vallejo et Bruno Soulier mêlent paroles et musique, social et poétique.
 Consulter l'article

 La Terrasse - Gwénola David et Agnès Santi

1 octobre 2009
La polyphonie du temps présent
Entre ironie et empathie, entre voix et musiques, entre sons et sens, la pièce de Kathrin Röggla mise en scène et en musique par Eva Vallejo et Bruno Soulier explore le problème du surendettement. Entretien et critique du spectacle.
 Consulter l'article

également à l'affiche