Hier, aujourd'hui, demain

Hier, aujourd'hui, demain

saison 2007-2008

Hier, aujourd'hui, demain

de et par : Guy Bedos, textes de : Guy Bedos, Jean-Loup Dabadie, mise en scène : Roger Louret, son : Jérôme Calippe, lumières : Jean-Luc Chanonat, régie : Suzie Casabianca
 Avis de la presse et des spectateurs

20 décembre 2007 - 5 janvier 2008


Salle : renaud-barrault
Durée : 1h45

synopsis

[info]> information préfectorale / soirée du 31 décembre



nouveau spectacle



Je suis effaré par le décalage entre les avancées technologiques et le retard de l'esprit humain qui semble en être toujours au Moyen Âge.

Il aurait bien appelé son nouveau spectacle Le Rire de Résistance, mais le titre était déjà pris. C'est que Guy Bedos n'a jamais eu sa langue dans sa poche. Les mots sont là pourqu'on s'en serve, même si le monde a tendance à devenir de plus en plus difficile à déchiffrer. Les lignes de partage ne sont plus ce qu'elles étaient? Ce n'est pas une raison pour entretenir la confusion. En ouvrant son journal (tant qu'ilreste des journaux) chaque matin, Bedos pense d'abord "coup de gueule". Mais comme il a une bonne nature, il préfère montrer l'aspect dérisoire des choses. Ce qu'il appelle "faire du drôle avec du triste". "Parce que, insiste-il, l'esprit de sérieux est dangereux." Il ne s'agit pas d'avoirraison à tout prix, mais de rester vigilant. "Les seuls moments où j'aime parler politique, c'est quand je suis seul sur scène et qu'en totale fusion avec le public nous nous amusons de la tragique loufoquerie du monde."

distribution

De et par : Guy Bedos
Textes de : Guy Bedos, Jean-Loup Dabadie
Mise en scène : Roger Louret
Son : Jérôme Calippe
Lumières : Jean-Luc Chanonat
Régie : Suzie Casabianca

mentions de production

production Théâtre du Rond-Point 

revue de presse avis des spectateurs

 Le Nouvel Observateur - Jérôme Garcin

13 décembre 2007
C'est mon dernier combat
 Consulter l'article

également à l'affiche