Honneur à Notre Élue

Deux représentations avec audiodescription pour les personnes aveugles et malvoyantes vous sont proposées les vendredi 17 mars à 21h et dimanche 19 mars à 15h. 

1 - 26 mars 2017


Salle : salle renaud-barrault
Horaires : DU MARDI AU SAMEDI, 21H - DIMANCHE, 15H - Relâche : LES LUNDIS ET LE 5 MARS
Durée : 1H40

synopsis

C'est pourquoi il faut réfléchir différemment.
Marie NDiaye compose une fable politique, un conte poétique : Notre Élue, irréprochable, modèle absolu de probité, se trouve mise à mal par l'Opposant. Isabelle Carré et Patrick Chesnais plongent avec un humour féroce dans les rouages du pouvoir.


Dans une petite ville portuaire, Notre Élue, maire actuelle, s'impose en figure exemplaire de probité. Icône rêvée d'un pouvoir qu'on oserait dire pur. Notre Élue est irréprochable, modèle absolu. Mais l'Opposant, rétamé trois ans plus tôt, guette les élections. Il cherche par quelle faille déstabiliser Notre Élue. Il débusque pour finir le « truc franchement dégueulasse » qui changera la donne. Et le peuple fera son choix. Prix Goncourt pour Trois femmes puissantes, prix Fémina pour Rosie Carpe, entrée au répertoire de la Comédie-Française avec Papa doit manger, Marie NDiaye compose une fable politique, un conte poétique, drôle et cruel, baigné d'un acide à l'élégance rare.

Actuel directeur du Quai, Centre dramatique national d'Angers, Frédéric Bélier-Garcia a dirigé au Rond-Point des pièces de Mayenburg, Schimmelpfennig, Fosse, Levin ou Oster. Il a notamment co-scénarisé des films de Nicole Garcia, et signé plusieurs mises en scène à la Comédie-Française. Il porte à la scène en 2002 la première pièce de Marie NDiaye, Hilda, grand prix du Syndicat de la Critique. Quinze ans plus tard, avec Isabelle Carré et Patrick Chesnais, Honneur à Notre Élue se déploie en mode d'emploi des dysfonctionnements de la démocratie. La pièce plonge avec un humour féroce dans les rouages du pouvoir : ses aspirations, le maintien de son ordre et sa déchéance. Pierre Notte

distribution

de : Marie NDiaye
mise en scène : Frédéric Bélier-Garcia
avec : Isabelle Carré, Patrick Chesnais, Jean-Charles Clichet, Claire Cochez, Romain Cottard, Jan Hammenecker, Jean-Paul Muel, Chantal Neuwirth, Agnès Pontier, Christelle Tual
et : deux enfants
avec les voix de : Sarah-Jane Sauvegrain, Sébastien Eveno, David Migeot
avec les images du choeur des jeunes dirigé par : Christine Morel - Conservatoire à rayonnement régional d'Angers
collaboration artistique : Caroline Gonce
scénographie : Chantal Thomas
lumière : Roberto Venturi
son et création musicale : Sébastien Trouvé
vidéo : Pierre Nouvel
costumes : Pauline Kieffer
assistée de : Camille Pénager
maquillage et coiffure : Catherine Nicolas
régie et artistes de complément : Jean-Christophe Bellier, Sacha Estandié

mentions de production

production Le Quai – Centre dramatique national / Angers – Pays de la Loire, ce texte est une commande d’écriture du Deutsches SchauSpielHaus / Hamburg et du Quai – Centre dramatique national / Angers – Pays de la Loire à Marie NDiaye, création internationale le 1er février 2017 au Quai – Centre dramatique national / Angers – Pays de la Loire 

partenaires

avis des spectateurs

autour du spectacle

Accès Culture


En partenariat avec Accès Culture, deux représentations avec audiodescription pour les personnes aveugles et malvoyantes vous sont proposées les vendredi 17 mars à 21h et dimanche 19 mars à 15h.

À la librairie du Rond-Point / Actes Sud


Une sélection de romans et de pièces de Marie NDiaye est disponible à la librairie.

Dédicace-rencontre


Marie NDiaye participera à une séance de dédicaces le samedi 4 mars à lissue de la représentation, à la librairie du Rond-Point / Actes Sud.
ventscontraires
Bonus vidéo

Marie NDiaye : "Nous nous sentons plus proches de la mesquinerie que de la vertu"


consulter
ventscontraires
Bonus vidéo

Marie NDiaye : "Ecrire c'est se retrouver dans la solitude d'une intense liberté"


consulter

également à l'affiche