Je crois en un seul dieu

Les retardataires ne sont pas acceptés en salle. 

saison 2016-2017

Je crois en un seul dieu

de : Stefano Massini, mise en scène : Arnaud Meunier, avec : Rachida Brakni
 Avis de la presse et des spectateurs

14 mars - 9 avril 2017


Salle : jean tardieu
Horaires : DU MARDI AU SAMEDI, 20H30 - DIMANCHE, 15H30 - Relâche : LES LUNDIS ET LE 19 MARS
Durée : 1H40

synopsis

Je ne sais pas, je l'ai fait et c'est tout. Je l'ai fait.
Trois voix pour un seul crime et une comédienne pour tout dire : Rachida Brakni interprète trois points de vue opposés dans un monde en crise. Les visions d'une Palestinienne, d'une Israélienne et d'une Américaine un an avant un attentat à Tel-Aviv.


Coup de feu à Rishon LeZion, au sud de Tel-Aviv. Nouvel attentat meurtrier. Un an plus tôt, Shirin Akhras, étudiante à l'université de Gaza, raconte son quotidien, le garage de son père, et les préparatifs. Elle veut devenir martyre de la cause palestinienne. Une autre femme, Eden Golan, cinquante ans, professeure de l'histoire juive, appartient au milieu gauchiste israélien. Son récit débute lui aussi un an avant l'attentat. Comme celui de Mina Wilkinson, soldate américaine, arrivée là en renfort de la police locale pour lutter contre le terrorisme. Trois voix, trois angles pour un seul fait. Et une seule comédienne pour tout dire, Rachida Brakni.
L'Italien Stefano Massini est l'auteur de Femme non-rééducable, Mémorandum théâtral sur Anna Politkovskaïa et de Chapitres de la chute, la saga des Lehman Brothers, révélée au Rond-Point en 2013 par Arnaud Meunier. Il élabore ici les entremêlements de trois visions, trois points de vue opposés dans un monde en crise. Ancienne pensionnaire de la Comédie-Française, César du meilleur espoir pour Chaos, ou Molière de la révélation théâtrale pour Ruy Blas, Rachida Brakni incarne tour à tour la Palestinienne, l'Israélienne et l'Américaine. Elle prend possession d'un théâtre-récit. Arnaud Meunier la dirige dans un projet quasi journalistique, engagé, documentaire. Il met en lumière un aspect du conflit israélo-palestinien, et au-delà, les catastrophes contemporaines. Pierre Notte

distribution

De : Stefano Massini
Mise en scène : Arnaud Meunier
Avec : Rachida Brakni
Traduction : Olivier Favier, Federica Martucci
Collaboration artistique : Elsa Imbert
Assistanat à la mise en scène et à la dramaturgie : Parelle Gervasoni
Scénographie et lumière : Nicolas Marie
Regard chorégraphique : Loïc Touzé
Création musicale : Patrick De Oliveira
Costumes : Anne Autran
Régie générale : Philippe Lambert
Décor et costumes : ateliers de La Comédie de Saint-Étienne

mentions de production

production La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national, pièce traduite avec le soutien de la Maison Antoine Vitez – Centre international de la traduction théâtrale, création du spectacle à La Comédie de Saint-Étienne en janvier 2017, L’Arche est agent théâtral du texte représenté 

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 Figaroscope - Armelle Héliot

29 mars 2017
Seuls en scène en grande compagnie
On est fasciné par Rachida Brakni, parfaite de tenue, rigoureuse et virtuose, investie de toute sa sensibilité, engagée.

 Le quotidien du médecin - Armelle Héliot

23 mars 2017
Trois monologues, sinon rien
Une voix magnifiquement placée, timbre superbe, dont elle fait ce qu'elle veut. Une performance remarquable de la part d'une comédienne audacieuse.

 Radio Classique - Patrick Poivre d?Arvor

9 mars 2017
L'Invité culture : Rachida Brakni
Rachida Brakni était invitée dans les studios de Radio classique. Réécoutez l'émission.
 Consulter l'article

 Les Inrockuptibles - Hervé Pons

3 mars 2017
À Dieu ne plaise
L'actrice excelle dans ces variations, jouant de la distance et des émotions avec art et ravissement, tout en tenue.

 France Inter - La Bande originale - Nagui

24 février 2017
Interview de Rachida Brakni
Rachida Brakni était invitée dans la Bande originale de Nagui, réécoutez l'émission.
 Consulter l'article

 ELLE - Julia Dion

24 février 2017
Une journée avec Rachida Brakni
Passez une journée avec Rachida Brakni dans la magazine ELLE.

 Libération - Nathalie Rouiller

20 février 2017
Rachida Brakni : libérée, sans condition
Découvrez le portrait de Rachida Brakni dans Libération : « Si l'énergie et le talent étaient des délits, Rachida Brakni serait mise en examen pour recel. »
 Consulter l'article

 France Inter - Laure Adler

17 février 2017
Toujours à fond avec Rachida Brakni et Claude Degliame
Elles sont deux et elles en ont, du courage, de l'engagement, de la ténacité et beaucoup de talent ! Réécoutez l'interview de Rachida Brakni.
 Consulter l'article

 France Inter - Boomerang - Augustin Trapenard

14 février 2017
Interview de Rachida Brakni
Rachida Brakni était l'invitée d'Augustin Trapenard dans l'émission Boomerang. Réécoutez l'émission.
 Consulter l'article

 Télérama - Emmanuelle Bouchez

25 janvier 2017
Je crois en un seul dieu
Une vision subtile et forte du conflit israélo-palestinien. La comédienne. Elle déplie l'origami polyphonique, avec une articulation précise et calme, implacable.
 Consulter l'article

 Les trois coups - Trina Mounier

25 janvier 2017
Je crois en un seul Dieu, de Stefano Massini
Rachida Brakni prête sa voix, sa fragilité, sa sensibilité, sa force aussi.
 Consulter l'article

 LesEchos.fr - Philippe Chevilley

13 janvier 2017
Rachida Brakni est trois femmes en guerre
Arnaud Meunier dirige Rachida Brakni simplement, justement, sans jamais forcer le trait.
 Consulter l'article

autour du spectacle

à la librairie du Rond-Point / Actes Sud


Le texte de Je crois en seul dieu de Stefano Massini, publié sous le titre O-dieux chez lArche éditeur est disponible à la librairie.

Les Rencontres Actes Sud : Laurent Gaudé / lundi 27 mars, 19h30 en salle Jean Tardieu


À l'occasion de la sortie de De sang et de lumière, Laurent Gaudé sera sur la scène du Rond-Point pour présenter son oeuvre et lira en compagnie de la comédienne Rachida Brakni des extraits de ce nouveau livre.

Les Rencontres Actes Sud : Laurent Gaudé

ventscontraires
Bonus vidéo

Rachida Brakni : une seule comédienne pour trois femmes prises dans la tragédie israélo-palestinienne


consulter
ventscontraires
Auteurs maison

Stefano Massini : "Nous n'avons rien appris de la crise de 29"


consulter
ventscontraires
Auteurs maison

"Yuck"


consulter

également à l'affiche