La Petite Pièce en haut de l'escalier

saison 2008-2009

La Petite Pièce en haut de l'escalier

de : Carole Fréchette, mise en scène : Blandine Savetier, avec : Catherine Baugué, Marie-Laure Crochant, Eve Gollac, Laurent Meininger, Amandine Pudlo, scénographie - installation : Emmanuel Clolus, création lumière : Laïs Foulc, compositeur : François Marillier, costumière : Sabine Siegwalt, assistant à la mise en scène : Grégoire Aubert, dramaturgie : Waddah Saab, administration : Ana da Silva Marillier
 Avis de la presse et des spectateurs

9 janvier - 15 février 2009


Salle : jean tardieu
Durée : 1h40

synopsis

En raison de la grève du 29 janvier, la représentation du 29 janvier n'aura pas lieu.
> en savoir plus

-------------------------------------------------------------------------

Pourquoi tu voudrais aller là? La maison est pas assez bgrande? Tu veux que je te fasse construire une rallonge? Qu’est-ce que t’aimerais? Un solarium tropical? Ça serait magnifique, non, à côté du grand salon 1900? Veux-tu?
S’agit-il des caprices fantasques d’un personnage à l’imagination débridée, d’une faculté de voir ce que les autres ne peuvent voir ou encore d’une ingénieuse licence poétique? Une chose est sûre, Grâce, l’héroïne de cette pièce de Carole Fréchette n’est pas seule dans sa tête. Il y a même beaucoup de monde à l’intérieur de sa boîte crânienne. À commencer par Jocelyne, sa mère; Anne, sa soeur; Henri, son futur époux et quelques autres… Grâce vit dans un conte de fées depuis qu’elle a rencontré Henri. Celui-ci l’a accueillie dans son palace luxueux avec piscine, jardins, tennis, pièces spacieuses et
surtout dix chambres d’amis. Cette histoire de chambres d’amis intrigue quelque peu Grâce qui se demande à quoi cela peut bien servir. Mais Henri, qui a réponse à presque tout, lui dit que c’est comme avec le cerveau humain, «Il faut laisser la pensée circuler». Et d’ajouter: «Bientôt, tu vas te trouver à l’étroit». Comme pour lui donner raison Grâce découvre en haut d’un escalier dérobé, une pièce qu’elle n’a pas encore visitée. Henri lui fait promettre de ne jamais y entrer. Puis en plaisantant, il se compare à Barbe Bleue. Grâce n’a plus qu’une idée en tête, découvrir ce qui se cache dans cette pièce interdite.

distribution

De : Carole Fréchette
Mise en scène : Blandine Savetier
Avec : Catherine Baugué, Marie-Laure Crochant, Eve Gollac, Laurent Meininger, Amandine Pudlo
Scénographie - installation : Emmanuel Clolus
Création lumière : Laïs Foulc
Compositeur : François Marillier
Costumière : Sabine Siegwalt
Assistant à la mise en scène : Grégoire Aubert
Dramaturgie : Waddah Saab
Administration : Ana da Silva Marillier

mentions de production

production déléguée Théâtre National de Bretagne, coproduction Cie Longtemps je me suis couché de bonne heure, Théâtre du Rond-Point,  avec le soutien de l'ARCADI (Action régionale pour la création artistique et la diffusion en Ile-de-France) et du JTN (Jeune Théâtre National)

Ce texte a été commandé par le Comité de lecteurs du Théâtre National de Bretagne. remerciements à Théâtre Ouvert

création du 11 au 15 novembre 2008 au Théâtre National de Bretagne / Festival Mettre en scène 

revue de presse avis des spectateurs

 Nouvel Observateur - Odile Quirot

8 janvier 2009
Les contes de Fréchette
Il viendra, ce prince de la haute finance, et maître d'un mystère : que contient sa chambre obscure, en haut de l'escalier ? Ses mensonges ? Toute la misère du monde ? L'inconscient du couple ?
 Consulter l'article

 La Terrasse - Gwénola David

1 janvier 2009
La petite pièce en haut de l?escalier
Carole Fréchette donne une libre adaptation de Barbe-Bleue, qu'elle tire vers un conte initiatique sur les amours adolescentes.
 Consulter l'article

autour du spectacle

Autour du spectacle


Suite à l'assemblée générale qui s'est tenue le 27 janvier, l'ensemble du personnel artistique, technique et administratif du Théâtre du Rond-Point a décidé en solidarité avec le mouvement de grève nationale que la représentation du 29 janvier n'aura pas lieu. Les billets achetés pour ces représentations seront échangés ou remboursés.
> par téléphone au 01 44 95 98 21 ou sur place (horaires)

-------------------------------------------------------------------------

Le texte est publié chez Léméac/Actes Sud.      

également à l'affiche