La Princesse transformée en steak-frites

représentations supplémentaires les samedis 14, 21 et 28 janvier à 18h30 

saison 2011-2012

La Princesse transformée en steak-frites

 Avis de la presse et des spectateurs

5 janvier - 4 février 2012


Salle : roland topor
Horaires : du mardi au samedi, 20h30 - dimanche, 15h30 - Relâche : les lundis
Durée : 1h15

synopsis

Il ne prit pas feu, mais il avait eu chaud. Le hamburger-frites aussi.
Du conte de fées, tout y passe. Princesses, ogres et sorcières. Anachronismes et hamburgers. Bélier-Garcia pose sa fantaisie et son humour grinçant sur les contes décalés et foutraques d'Oster.

Du conte de fées, tout y passe. Le prince à cheval, la princesse à cercueil de verre, une sorcière à crachats de crapauds et des clairières, des dragons, des donjons et des châteaux, entre autres morceaux de choix du décorum ad hoc. C'est le train-train de la vie féérique des princes de légendes. Mais l'auteur Christian Oster ne sait pas s'en tenir là. Il aime les grands écarts, les anachronismes et les hamburgers. La sorcière ici transforme la princesse en steak-frites. La victime du mauvais sort s'éprend du Dauphin, qui a faim, et l'implore de la dévorer. Amoureux, il se retient, embarque le plat à cheval, et court chercher une solution pour préserver la belle d'un coup de dents. Le Miroir menteur du méchant prince moche, La Bergère enfermée et Le Portrait du monstre tapent l'incruste dans ce conte décalé et foutraque. Méli-mélo d'histoires savoureuses, Oster joue sans vulgarité les trouble-fête dans les bals huppés des contes de fées.
Prix Médicis en 99 pour Mon grand appartement, conteur, auteur de polars, de romans publiés par Minuit dont Une femme de ménage, L'Imprévu ou Trois hommes seuls, Christian Oster livre sa fable au metteur en scène Frédéric Bélier-Garcia, actuel directeur du Nouveau Théâtre d'Angers. Scénariste, ancien professeur de philosophie et maître assistant à l'université de Chicago, Frédéric Bélier-Garcia revient au Rond-Point après les succès de Yaacobi et Leidental d'Hanokh Levin et Le Mental de l'équipe d'Emmanuel Bourdieu et lui-même, codirigé avec Denis Podalydès. Sa fantaisie, son humour grinçant et son regard malin embrasent la forêt fantasque et les contes barrés de la princesse burger.

distribution

De : Christian Oster
Mise en scène : Frédéric Bélier-Garcia
Avec : Vincent Bedouet, Denis Fouquereau, Ophelia Kolb, Jérémie Poirier-Quinot, Agnès Pontier, Stéphane Roger, Luc Tremblais
Scénographie : Sophie Perez, Xavier Boussiron
Costumes : Sophie Perez, Corine Petitpierre
Lumières : Jocelyn Davière
Son : Jean-Christophe Bellier
Régie plateau : Vincent Bedouet
Création vidéo : Wilfried Thierry
Création musicale : Jérémie Poirier-Quinot
Réalisation costumes : Corine Petitpierre, Anne Tesson
Construction décor : François Maréchal
Sculpture : Francis Poirier
Peinture : Alexandre Obolensky

mentions de production

d’après les contes Le Miroir menteur du méchant prince moche / La Bergère enfermée / Le Portrait du monstre / La Princesse transformée en steak-frites

production Nouveau Théâtre d’Angers / CDN Pays de la Loire, contes publiés aux éditions L’École des Loisirs 

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 La Croix - Didier Méreuze

9 janvier 2012
Il était une fois... vole en éclats
Chaussant les bottes de Christian Oster, le directeur du Centre dramatique national d’Angers [Frédéric Bélier-Garcia] emmène hardiment, à grandes enjambées de sept lieues, dans l’univers d’un merveilleux sournoisement réenchanté. Fi des romances à l’eau de rose, du romantisme à la guimauve. (...) Les comédiens font merveille, dynamitant joyeusement les rôles habituellement dévolus à chacun.
 Consulter l'article

également à l'affiche