Le Cabinet de Marion Aubert

Le Cabinet de Marion Aubert

saison 2010-2011

Le Cabinet de Marion Aubert

Cabinet de curiosités - Pour les pédants on a du matériel
 Avis de la presse et des spectateurs

lundi 2 mai 2011


Salle : roland topor

synopsis

Une émission France Culture
Chaque mois, un écrivain
vous ouvre les portes de sa bibliothèque insolite. Guidé par sa
fantaisie, il propose des textes cocasses, impertinents, drolatiques ou
bizarres, une littérature savoureuse et décapante, que des comédiens
viendront interpréter en public.

sixième rendez-vous Marion Aubert

« Lorsque France Culture et le théâtre du Rond-Point m’ont demandé d’imaginer un cabinet de curiosités, j’ai tenté de me souvenir des textes, poèmes, essais qui avaient pu me rendre curieuse, ces derniers jours, mois, années. Très vite, certains textes se sont imposés à moi. Il y a ceux qui m’accompagnent depuis longtemps déjà, Daniil Harms, un poète fou rencontré il y a maintenant une quinzaine d’années, au Conservatoire, et puis Michaux (souvent été sensible aux belges, de Michaux à Noël Godin, inventeur des attentats pâtissiers). D’autres, rencontrés à l’occasion d’une écriture (j’ai lu Marcel Schwob au moment de la conception de ma pièce pour enfants, Les Orphelines ; Jack l’éventreur traînait à mon chevet lorsque j’écrivais Les aventures de Nathalie Nicole Nicole, histoire d’une petite fille folle) et qui, depuis, ne m’ont plus quittée. J’ai découvert les écrits du Kama Sutra bien tard, l’année dernière, lorsque deux amies m’ont demandé de les accompagner dans leur travail sur la place de la femme dans les magazines et son foyer.
J’ai aussi choisi les textes liés à mes réflexions –toutes féministes et maternelles- du moment. Des instructions et prières chrétiennes de Godeau en passant par l’Emile de Jean-Jacques Rousseau, L’avis aux femmes d’Irak de Martin Crimp, et le plus grave Je suis complètement battue d’Eléonore Mercier. Aussi décidé de vous lire d’introduction de La tyrannie de la faiblesse, de Paul-François Paoli chez Bourin éditeur, introduction qui m’a laissée fort perplexe.
J’avais sélectionné des textes de Gilbert Keith Chesterton, découvert cette année, et puis de Huysmans, le décadent. Envie, aussi, de vous lire des extraits de mes contemporains, Rémi De Vos ou Hervé Blutsch.
Mais il nous aurait fallu une longue nuit des curiosités. » Marion Aubert

mentions de production

émission coproduite par France Culture et le Théâtre du Rond-Point sur une idée originale de Jean-Michel Ribes.
[diffusion]> samedi 7 mai à 20h

Du 31 mai au 2 juillet 2011, elle joue sa pièce Orgueil, poursuite et décapitation (comédie hystérique et familiale) au Théâtre du Rond-Point.
> en savoir plus

entrée libre réservation au 01 44 95 58 81
ouverture des réservations un mois avant l’événement 

avis des spectateurs

également à l'affiche