Le Cirque invisible

reprise

saison 2012-2013

Le Cirque invisible

 Avis de la presse et des spectateurs

16 mai - 15 juin 2013


Salle : renaud-barrault
Horaires : 21h, dimanche, 15h - Relâche : les mundi
Durée : 2h entracte compris

synopsis

Un homme + une femme = un clown illusionniste + une acrobate caméléon = un lapin géant + un dragon = une cafetière humaine + un peloton cycliste
Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thiérrée se métamorphosent à l'infini. On se frotte les yeux. Est-ce qu'ils sont deux ou est-ce qu'ils sont dix ? Est-ce qu'on est en train de rêver ? Vous ne savez plus quel âge vous avez... Normal, l'âge est une notion qui n'existe pas dans le cosmos féerique où ce couple vous entraîne.
Car c'est à l'intérieur d'un rêve que le père du nouveau cirque et la fille Chaplin se sont rencontrés... Le rêve que ce rêve ne finirait jamais... Le rêve d'élever leurs enfants dans la piste... Le rêve de partager leur amour avec tous les publics. Ils l'ont vécu et vont nous le faire vivre !
Célébré de New York à Pékin, leur Cirque invisible tourne depuis trente ans autour de la planète en se rapprochant doucement de sa cible : Paris. Il apparaît enfin au Rond-Point le dix-sept avril deux mille sept, à vingt heures trente locales. Et revient depuis, régulièrement, nous enchanter.

distribution

Un spectacle de : Victoria Chaplin, Jean-Baptiste Thierrée
Lumières : Nasser Hammadi
Son : Christian Leemans
Habilleuses : Véronique Grand-Lambert, Marina Schindler , Judith Seither
Régisseur plateau : Georges Garcia
Tour manager : Damien Bricoteaux

mentions de production

production Karavane Productions 

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 Le Monde - Véronique Mortaigne

2 janvier 2010
Les incessantes métamorphoses du Cirque invisible
Un spectacle sur la perception du temps qui passe. Pour figurer l'homme pressé, Jean-Baptiste Thierrée est figé, au volant d'une décapotable, chevelure et écharpe rabattues en arrière sous l'effet d'un vent imaginaire. Tout est en carton. Tout n'est qu'illusion. Et c'est magique.
 Consulter l'article

 Le Monde - Brigitte Salino

21 octobre 2008
L'évidence d'une oeuvre de magie
À ranger dans les spectacles inclassables, rêveurs et merveilleux, qui vous délestent du poids du quotidien. Un bonheur simple, pour tous.
 Consulter l'article

 Le Nouvel Observateur - Odile Quirot

9 octobre 2008
Les maîtres d'un art en plein renouveau
Jean-Baptiste Thierrée et Victoria Chaplin sont les maîtres d’un art en plein renouveau. À voir leur Cirque invisible, on se demande pourquoi les grandes scènes ont mis si longtemps à leur ouvrir les bras. C’est fait, enfin. Et on se frotte les yeux : oui, ils ne sont que deux en scène, ces créateurs de mondes. Lui, clown magicien, elle, acrobate et danseuse gracile drapée dans des costumes fabuleux qu’elle dessine elle-même. Entre leurs mains, choses et pesanteur s’allègent, se métamorphosent. Jusqu’à un lapin blanc que ne renierait pas Lewis Carroll. Si l’esprit d’enfance est un don, ils le cultivent avec bonheur.
 Consulter l'article

 Le Figaro - Armelle Héliot

15 octobre 2007
Miraculeuse inventivité poétique
On est bien incapable, avec nos pauvres mots, de vous donner une idée de ce qu'est ce moment de grâce qui vous lave de toute la méchanceté du monde et nous renvoie au meilleur de ce qui palpite en chacun de nous, l'enfance.
 Consulter l'article

 Télérama - Daniel Conrod

2 mai 2007
Les Géants du voyage
Ils sont deux mais semblent ne faire qu’un. Miracle de la légèreté, jusqu’à l’émerveillement, jusqu’à l’effacement, jusqu’à l’abstraction, jusqu’à la transformation d’un lapin en nuage. Et c’est ainsi que, juchés sur ce petit nuage de fortune, Jean-Baptiste Thierrée et Victoria Chaplin inventent, soir après soir, sans autre autorisation ni légitimité que la leur, une histoire héroïque et secrète, féerique et gracieuse, celle d’un cirque libertaire et fraternel.
 Consulter l'article

 Le Figaro magazine - Philippe Tesson

28 avril 2007
Deux extraterrestres
Ils transforment tout ce qu’ils touchent, lui en fantasmes d’enfant, elle en créatures fantastiques: un fauteuil en cheval, un costume en orchestre, une bicyclette en armure, un tissu en monstre. Leur travail est d’une habileté, d’une précision et d’une invention époustouflantes. Ce sont deux extraterrestres. Leur terre à eux, c’est la poésie. Ils nous entraînent dans un conte de fées dont ils sont les fées.
 Consulter l'article

autour du spectacle

Autour du spectacle


À la librairie

Retrouvez l'univers du Cirque invisible à travers les Carnets du Rond-Point n°11 & 12 consacrés à Jean-Baptiste Thierrée.

également à l'affiche