Le jour se rêve

10 - 20 février 2022


Salle : renaud-barrault
Horaires : Du mardi au samedi 21h, dimanche, 15h - Relâche : Relâche les 14 et 15 février
Durée : 1h20

synopsis

« De l'humour et de la pensée, de la fantaisie et de l'invention ! »

En trois tableaux, les danseurs magnifient les troubles solaires de la nature, les phosphorescences des grandes villes, puis livrent une vision folle de l’avenir dans une comédie musicale effrénée. Grâce d’une gestuelle énergique, combats d’anges et humanités fiévreuses… Dans des échappées mouvantes et ludiques, dix interprètes rendent hommage à Merce Cunningham, génie d’une poésie abstraite du mouvement, qui aurait cent ans aujourd’hui. Entre chaque séquence, Jean-Claude Gallotta lui-même danse sur les chansons de Rodolphe Burger. Artiste associé au Rond-Point, le chorégraphe et danseur y a présenté sa trilogie autour des mythologies du rock, L’Homme à tête de chou, My Rock et My Ladies Rock. Avec quatre-vingts créations à son actif, il travaille à ouvrir la danse à toutes les disciplines, cinéma et poésie, musique et arts plastiques.


Rodolphe Burger remporte le prix Charles Cros, collabore aux albums de Françoise Hardy, Jacques Higelin, travaille avec Alain Bashung ou Olivier Cadiot. Figure hors cadre de la musique contemporaine, à la fois électro-rock et philosophique, il signe l’espace sonore. Plasticienne et cinéaste, Dominique Gonzalez-Foerster, prix Marcel Duchamp 2002, crée l’univers visuel, espace et costumes.

Jean-Claude Gallotta fonde le groupe Émile Dubois, contribue à la création des premiers centres chorégraphiques nationaux en 1984, dont celui de Grenoble, qu’il dirige jusqu’en 2015. Artiste associé au Rond-Point, il y a présenté sa trilogie autour des mythologies du rock, L’Homme à tête de chou, My Rock et My Ladies Rock. Avec quatre-vingts créations à son actif, il travaille à ouvrir la danse à toutes les disciplines, cinéma et poésie, musique et arts plastiques.

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 La voix du Nord - Nathalie Waroux


" Trois tableaux incroyablement bien travaillés par les danseurs qui ont entamé une danse qui s'est éteinte sous des applaudissements qui n'étaient pas volés."

également à l'affiche