Les Caissières sont moches

Création

saison 2003-2004

Les Caissières sont moches

Mosaïque citadine pour trois acteurs et vingt lapins
Qu'est ce qu'elle fout là cette escalope ?
Texte et Mise en scène : Pierre Guillois, Musique : François Fouqué, Costumes : Valérie Simonneau, Lumière : Jean-Yves Courcoux, Photos : Frédéric Albert, Avec : Elsa Bouchain, Stéphane Roger, Philippe Le Gall
 Avis de la presse et des spectateurs

4 - 31 décembre 2003


Salle : roland topor

synopsis

Un quartier « classe moyenne » d'une grande ville occidentale. On y trouve les amoureux (le bonheur leur suinte de partout, et alors ?) ; la boucherie (une petite boutique lubrique qui pue un peu) ; M. et Mme Machin (les spécialistes de la politesse. Mais de rudes épreuves les attendent) ; et, comme une cerise sur le gâteau, quelques chansons, pour créer une fresque citadine insolente, méchante, joyeuse et divertissante. Je suis pour le mimétisme car je suis un lâche. Tout ce que je fais contre mon époque ' tout ce que je refuse d'elle ' ne me rend que plus solidaire de sa chute, et mon intention n'est pas de me sauver.
Pierre Guillois

distribution

Texte et Mise en scène : Pierre Guillois
Musique : François Fouqué
Costumes : Valérie Simonneau
Lumière : Jean-Yves Courcoux
Photos : Frédéric Albert
Avec : Elsa Bouchain, Stéphane Roger, Philippe Le Gall

mentions de production

Coproduction : Atelier du Rhin – Centre dramatique régional d’Alsace, en coproduction avec la Compagnie Le Fils du Grand Réseau. Coréalisation : Théâtre du Rond-Point, avec la participation d’Art Production et avec le soutien de la Direction régionale des Affaires Cuturelles d'Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la communication. Remerciements à la Cie Octavio. 

avis des spectateurs

également à l'affiche