Les mardis midi

Les mardis midi

saison 2005-2006


Les Mardis Midi

Les mardis midi

Influenscènes
Vienne 1913
de : Alain Didier-Weill, version pupitre : Jean-Luc Paliès
 Avis de la presse et des spectateurs

mardi 18 octobre 2005


Salle : renaud-barrault

synopsis

Editions : Les carnets de la psychanalyse



Voilà une pièce composée comme un rapsodie-opéra où le personnage principal est une ville prise à un moment historique d’une de ses apogées artistiques et culturelles. Cette ville est un chœur où se côtoient le pire (le jeune Hitler, Hugo, l’antisémite) et le meilleur (l’artiste Klimt et le psychanalyste Freud), où en pleine scission entre Freud et Jung se propagent certaines "idées de Wagner". Les scènes alternent brèves, longues, sérielles. Le contenu, toujours surprenant parfois brillant, joue de correspondances, provoque l’intelligence des reconnaissances et des évocations… Puisqu’on connaît la (triste) suite de l’histoire, on a peur de comprendre l’inavouable : Au moment de la plus grande intelligence peuvent jaillir (comme fécondés ?) les germes de la barbarie la plus vile : la xénophobie paranoïaque. Vienne 1913 est un chœur symbolique qui, comme un phare, éclaire ces détails qui appellent notre vigilance.

distribution

De : Alain Didier-Weill
Version pupitre : Jean-Luc Paliès

mentions de production

Coproduction Influenscènes, les Écrivains Associés du Théâtre (EAT).

Théatre du Rond-Point avec le soutien de la SACD et le CNL. 

avis des spectateurs

également à l'affiche