Moi je crois pas !

[la représentation du 25 mars à 18h30 est annulée]
[représentations des 11, 14 et 18 mars à 18h30 accessibles aux aveugles et mal-voyants*] 

saison 2020-2021

Moi je crois pas !

 Avis de la presse et des spectateurs

4 février - 24 mars 2012


Salle : renaud-barrault
Durée : 1h10

synopsis

Monte le son qu'on loupe pas les pubs.
Pierre Arditi et Catherine Hiegel, vieillards tendres, clowns avachis d'un amour retombé comme un soufflé, se cherchent des poux dans un portrait au vinaigre d'une France à pantoufles très élimées et à télé trop allumée.



 

Jamais on ne les aura vus comme ça, Pierre Arditi et Catherine Hiegel. Au pire de l'humanité à vif, à nu, vieillards tendres avachis d'un amour retombé comme un soufflé. Un homme, une femme, et le temps qui a fait son oeuvre ; poison lent. Fini la séduction, les élans de l'amour naissant. Monsieur et Madame s'affrontent. Ils se cherchent des poux, provoquent leur guerre intestine. Ils conjurent l'ennui familier par les accrocs de la dispute. Le 11 septembre est-il un coup monté ? Les écrivains ont-ils des nègres ? Lui n'y croit pas, elle si. Elle croit en l'existence du yéti, elle croit que les fèves provoquent les prouts. Lui, non. Ils luttent. Batailles. Et les soirées passent. Et la télévision qu'on allume quand la trêve est possible. Deux bêtes de scène labourent les terres fertiles des idées reçues, des préjugés, et de la bêtise partagée. Portraits au vinaigre d'une France à pantoufles très élimées et à télé trop allumée.
Né en 39, bardé de médailles, de Molières, l'auteur de L'Atelier, de Zone libre, scénariste attitré de Costa-Gavras, ou du Dernier Métro de Truffaut, Grumberg est lauréat des grands prix de l'Académie française et de la SACD pour l'ensemble de son oeuvre. Le metteur en scène Charles Tordjman, qui fut directeur de la Manufacture, CDN de Nancy, dirigeait récemment Vers toi terre promise, tragédie dentaire du même auteur, succès mordant. Pour le metteur en scène, Moi je crois pas !, « c'est une France qui aurait perdu la mémoire. Une France rétrécie comme une île qui aurait peur d'être dévorée par d'étranges animaux étrangers. Une France aux fenêtres fermées qui devine les ombres à l'existence improbable, une France qui oublie qu'elle n'est pas seule. Une France qui s'effraie de cela en toute innocence. Une France en apesanteur. » Le tandem Grumberg / Tordjman oppose deux blocs, deux humanités bouffées par les ravages de la routine qui s'affrontent comme deux pays en conflit. Avec le temps, les opposants oublient dans la querelle les raisons de la hargne, de la petite torture journalière.

 

 

* information et réservation pour les représentations accessibles aux aveugles et mal-voyants : Marie Plassat 01 44 95 98 16
réalisation Accès Culture avec le soutien de la Mairie de Paris www.accesculture.org

distribution

De : Jean-Claude Grumberg
Mise en scène : Charles Tordjman
Avec : Pierre Arditi, Catherine Hiegel
Scénographie : Vincent Tordjman
Lumières : Christian Pinaud
Musique : Vicnet
Costumes : Cidalia da Costa
Maquillages : Cécile Kretschmar
Collaborateur artistique : Zohar Wexler

mentions de production

production Théâtre du Rond-Point / Le Rond-Point des tournées, en partenariat avec le CENTQUATRE et la Compagnie Fabbrica, la compagnie Fabbrica est financée par le Ministère de la Culture (DGCA), la Région Lorraine, le CR de Meurthe-et-Moselle, avec le soutien de F. Marc de Lacharrière (Fimalac) 

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 Le Pariscope - Marie-Céline Nivière

29 février 2012
A hurler de rire
Catherine Hiegel et Pierre Arditi, face à face au théâtre, voilà de quoi nous combler d'aise. Que c'est jubilatoire d'observer une telle maîtrise de l'art dramatique. Ces deux comédiens sont des Stradivarius ! Une rupture, un silence, une indignation, un sourire, un rire, une colère, un murmure, un sentiment, une sensation, une attente, tout résonne comme une symphonie ! D'autant plus que Jean-Claude Grumberg leur a écrit une partition théâtrale minutieuse dans laquelle nos deux virtuoses peuvent tout se permettre. Tel un chef d'orchestre, le metteur en scène Charles Tordjman a dirigé subtilement cette progression harmonique de sentiments.
 Consulter l'article

 Direct Matin - Amélie Foucault

20 février 2012
Scène de ménage
Une rencontre au sommet entre deux monstres de la scène qui se livrent dans Moi je crois pas ! à un va-et-vient verbal des plus
plaisants. Lui, époux beau parleur et colérique, a un avis sur tout. Elle, épouse moins obtuse, lui renvoie la balle sans faillir pour un débat d'idées drôle et vif.
 Consulter l'article

 Aujourd'hui en France - Thierry Dague

14 février 2012
Un couple irrésistible
Arditi et Hiegel livrent une performance a la fois hilarante et touchante. L'auteur, Jean-Claude Grumberg leur a écrit Moi je crois pas ! une série de savoureuses scènes de ménage qui va comme un gant aux deux comédiens
 Consulter l'article

 Le Figaro - Nathalie Simon

9 février 2012
Un couple terrible
Rires assurés dans la salle. Le metteur en scène enchaîne les saynètes, mais plus elles avancent, moins elles deviennent anecdotiques. Derrière l'humour et l'apparente facilité des échanges, Jean-Claude Grumberg flirte avec une certaine gravité philosophique. En montrant le quotidien banal d'un homme et d'une femme, il suscite une réflexion sur la communication, les ravages du temps sur la vie à deux et la pérennité des sentiments.
Catherine Hiegel et Pierre Arditi, qui jouent ensemble pour la première fois, forment un couple terrible et attachant auxquels beaucoup peuvent s'identifier. Pierre Arditi, matois, fin, il est le partenaire idéal de Catherine Hiegel dans cette pièce originale, enjouée, en un mot, irrésistible.
 Consulter l'article

autour du spectacle

Autour du spectacle


jeudi 22 mars, à l'issue de la représentation
Signature de Jean-Claude Grumberg à la librairie du Théâtre.
> plus d'informations sur www.librairiedurondpoint.fr


vendredi 2 mars, à l'issue de la représentation
Signature de Jean-Claude Grumberg à la librairie du Théâtre.
> plus d'informations sur www.librairiedurondpoint.fr


les 23 et 24 février, 18h et 20h30
Théâtre du Rond-Point, salle Jean Tardieu
Théâtrothèque n°2 : Jean-Claude Grumberg

L'INA et le Théâtre du Rond-Point s'associent pour mettre à l'honneur l'écrivain Jean-Claude Grumberg, dont deux pièces H.H. et Moi je crois pas ! sont présentées cette saison au Rond-Point.
Festival

également à l'affiche