Motobécane

saison 2008-2009

Motobécane

de : Bernard Crombey, d'après Le Ravisseur (éditions Gallimard) de : Paul Savatier, interprété par : Bernard Crombey, avec la complicité de : Maurice Bénichou, collaboration de : Catherine Maignan, scénographie et lumière : Yves Collet
 Avis de la presse et des spectateurs

13 janvier - 15 février 2009


Salle : roland topor

synopsis

Suite à l'assemblée générale qui s'est tenue le 27 janvier, l'ensemble du personnel artistique, technique et administratif du Théâtre du Rond-Point a décidé en solidarité avec le mouvement de grève nationale que la représentation du 29 janvier n'aura pas lieu. Les billets achetés pour ces représentations seront échangés ou remboursés.
> par téléphone au 01 44 95 98 21 ou sur place (horaires)

-------------------------------------------------------------------------

L’après-midi, ça m’a fumé dans l’tête toute c’t’histoirelà… «Et si on la trouvait chez moi?», ej n’a rien fait d’mal sûr, sûr aussi qu’les gendarmes em’feraient payer l’dérangement.
Victor sillonne les routes de Picardie sur sa Motobécane. Il rêve beaucoup le nez au vent. «Rouler toute la journée sur el mobylette bleue, respirer el bon air à campagne, ça m’suffit au plaisir ed la vie.» C’est un homme simple, un peu naïf qui a quitté l’école à l’âge de quatorze ans. Il s’exprime dans un parler picard savoureux dont l’auteur et acteur Bernard Crombey rend à merveille sur scène les sonorités attachantes. Comment ne pas se prendre d’affection pour cet homme solitaire dont on se dit qu’il ne ferait pas de mal à une mouche? Un jour, Victor, au cours d’une de ses ballades en mobylette, tombe sur une «pétiote». Elle s’appelle Amandine, elle a 10 ans. Sa mère la bat tous les soirs ; la petite ne veut plus rentrer chez elle. Victor attendri recueille Amandine dans son grenier. C’est là que les ennuis commencent. Dans son récit, Bernard Crombey s’est glissé dans la peau de Victor. Il raconte cette histoire, inspirée d’un fait-divers, du point de vue de l’homme à la mobylette. Celui-ci jure n’avoir jamais touché Amandine, n’avoir rien fait de mal avec elle. En prison, il écrit sa confession sur un cahier d’écolier en accusant la bizarrerie du sort et sa mobylette bleue.

distribution

De : Bernard Crombey
D'après Le Ravisseur (éditions Gallimard) de : Paul Savatier
Interprété par : Bernard Crombey
Avec la complicité de : Maurice Bénichou
Collaboration de : Catherine Maignan
Scénographie et lumière : Yves Collet

mentions de production

spectacle présenté par la Cie Macartan
coréalisation Théâtre du Rond-Point
avec le soutien du Théâtre du Beauvaisis
production déléguée Prima Donna 

revue de presse avis des spectateurs

 à nous paris ! - Myriem Hajoui

10 février 2009
Scènes : "Motobécane"
Un projet exigeant et à part, qui vous harponne l'oreille et le coeur.
 Consulter l'article

 Le Figaro / blog - Armelle Héliot

18 janvier 2009
Au fil des jours...
L'histoire est poignante de cet homme simple qui héberge des mois durant une petite fille que sa mère bat, qui ne veut plus repartir...L'histoire d'une double solitude déchirante. L'interprétation bouleverse. Un solo remarquable, sobre, sensible.
 Consulter l'article

 Tatouvu.mag - Alain Bugnard

15 janvier 2009
Interview de Bernard Crombey
Bernard Crombey crée un monologue où se mêlent poésie, humour et émotion, dans la langue de ses origines, celle du Nord. A cette occasion, il répond aux questions de Tatouvu.mag.
 Consulter l'article

autour du spectacle

Autour du spectacle


Motobécane est publié aux Éditions Macartan.    

également à l'affiche