Neuf mouvements pour une cavale

saison 2018-2019


La Piste d'envol

Neuf mouvements pour une cavale

texte : Guillaume Cayet, mise en scène : Aurélia Lüscher
 Avis de la presse et des spectateurs

mardi 16 avril 2019


Salle : roland topor
Horaires : 12h30

synopsis

Le 11 mai 2017, Jérôme Laronze, paysan de son état, prend la fuite à la suite d’un contrôle sanitaire, sans qu’aucune violence n’ait été commise, avant d’être abattu neuf jours plus tard par trois balles de la gendarmerie, au volant de sa Toyota.

L’affaire ne retient pas l’attention des médias.

Ce monologue, par le biais d’une Antigone contemporaine réclamant un procès pour son frère, dans une affaire policière risquant d’être classée en non-lieu, retrace l’histoire d’un paysan écrasé par une administration surplombante.
Ce texte en 9 mouvements mêle mythe et normes agricoles, puçage généralisé et histoire intime. L’histoire de Jérôme Laronze demeure en ce point représentative d’une certaine violence sur un individu et sur un groupe dont il faisait partie, celui des paysan.ne.s.

distribution

Texte : Guillaume Cayet
Mise en scène : Aurélia Lüscher
Jeu : Fleur Sulmont
Lumières : Juliette Romens
Son et vidéo : Antoine Briot
Regard paysan : Jean-Paul Onzon
Voix off : Chœurs de paysan.ne.s de la Limagne / Claude Thébert

mentions de production

Production : Le Désordre des Choses

Coproduction : Théâtre des Îlets, Centre Dramatique National de Montluçon; Comédie de Clermont-Ferrand, Scène Nationale

Soutiens : Théâtre Ouvert, Centre National des Dramaturgies Contemporaines; Jeune Théâtre National

Le texte est lauréat de l'Aide à la création de textes dramatiques – ARTCENA

partenaires

avis des spectateurs

également à l'affiche