Nous sommes pareils à ces crapauds qui... / Ali

saison 2014-2015

Nous sommes pareils à ces crapauds qui... / Ali

1ère partie : Nous sommes pareils à ces crapauds qui dans l'austère nuit des marais s'appellent et ne se voient pas ployant à leur cri d'amour toute la fatalité de l'univers
2ème partie : Ali

Nous sommes pareils à ces crapauds qui...* : conception : Ali Thabet, Hèdi Thabet, de et avec : Mathurin Bolze, Artemis Stavridi, Hèdi Thabet, musiciens : Stefanos Filos, musiciens : Ioannis Niarchos, musiciens : Nidhal Yahyaoui, Sofyann Ben Youssef, Ali : conception et interprétation : Mathurin Bolze, Hèdi Thabet, Ali : musiciens : Stefanos Filos, Ioannis Niarchos
 Avis de la presse et des spectateurs

5 - 23 mai 2015


Salle : renaud-barrault

synopsis

Cette humanité qui déjoue tous les tracés, toutes les frontières.
Hédi et Ali Thabet, avec Mathurin Bolze, génies de la danse et du cirque, organisent ce diptyque magistral. Sur des musiques jouées en direct, ils déclinent des images de la fraternité, de l'altérité et du mariage.


Deux hommes et une femme en robe de mariée déclinent les images du mariage. Entourés de musiciens, ils se livrent à une fête rituelle, à un combat amoureux. Le titre et les danses de Nous sommes pareils à ces crapauds qui... s'inspirent d'un poème de René Char. Quatre musiciens-chanteurs marient le rébètiko grec au répertoire populaire tunisien, accompagnent les impulsions d'amour et de fraternité, déployées en gestes acrobatiques par deux danseurs et une danseuse. À Nous sommes pareils à ces crapauds qui... succède la pièce Ali. Duo de danse avec béquilles. Ils en jouent, s'en amusent. Les deux hommes bataillent, puis fusionnent. Symbiose violente de corps imparfaits aux gestes fabuleux.
Avec Nous sommes pareils à ces crapauds qui... Ali Thabet et Hèdi Thabet poursuivent leur exploration du rapport musique traditionnelle «?live?», théâtralité et danse, dans la continuité de leur spectacle Rayahzone. Avec Ali, déjà ovationné au Rond-Point en 2011, la compagnie Mpta (Les mains, les pieds et la tête aussi) et Mathurin Bolze bouleversent les idées reçues, transforment les regards portés sur les corps. En réunissant ces deux pièces, Hédi Thabet, Ali Thabet et Mathurin Bolze cherchent et conçoivent des formes inédites, restaurent l'art extensible de l'altérité et des mouvements humains, toutes limites repoussées. Pierre Notte

distribution

Nous sommes pareils à ces crapauds qui...* : conception : Ali Thabet, Hèdi Thabet
De et avec : Mathurin Bolze, Artemis Stavridi, Hèdi Thabet
Direction musicale : Sofyann Ben Youssef
Musiciens : Stefanos Filos
Musiciens : Ioannis Niarchos
Musiciens : Nidhal Yahyaoui, Sofyann Ben Youssef
Ali : conception et interprétation : Mathurin Bolze, Hèdi Thabet
Ali : musiciens : Stefanos Filos, Ioannis Niarchos
Pour les deux spectacles : lumières : Ana Samoilovich
Son : Jérôme Fevre

mentions de production

Nous sommes pareils à ces crapauds qui... : production Ali Thabet, Hèdi Thabet et la Compagnie Mpta, coproduction Les Célestins – Théâtre de Lyon, Théâtre du Rond-Point, avec le soutien du Théâtre national / Bruxelles, de La Cascade – P.N.C. Rhône-Alpes et du Bois de l’Aune – Communauté du Pays d’Aix
Ali : production Compagnie Mpta, avec le soutien de La Brèche – P.N.C. Basse-Normandie,  Studio Lucien / Lyon et Les Subsistances / Lyon
* titre tiré de Fureur et mystère, René Char, 1948 

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 Figaroscope - Ariane Bavelier

20 mai 2015
Liaisons savoureuses
Une fête dont les accents emportent aux étoiles. Les combinaisons débordent d’idées, les prouesses sidèrent : Ali est éblouissant. Une démonstration les plus émouvantes qu’il soit donné de voir, rythmée par le bruit des béquilles.
 Consulter l'article

 Mediapart - Emmanuelle Favier

15 mai 2015
Thabet et Bolze au théâtre du Rond-Point : être du bond
C’est, d’abord et avant tout, de la danse de très haut niveau qui nous est donnée à voir, une danse certes acrobatique mais aussi profondément belle ; surtout, une danse où le moindre geste porte un sens véritable, plein et sincère.
 Consulter l'article

 France Inter - Christian Bauby

15 mai 2015
Coup de Coeur
Un spectacle étonnant, incroyablement physique, qui mêle danse et acrobatie, rythmée par du rébetiko.
 Consulter l'article

 artistikrezo.com - Hélène Kuttner

11 mai 2015
Nous sommes pareils à des crapauds dit Ali
Acrobates, danseurs, musiciens et chanteurs, le collectif des frères Thabet propose un éblouissant moment d’humanité mêlant poésie des corps et musiques orientales du début du 20e siècle. Un spectacle unique. Le trio d’acrobates danseurs défie les lois physiques de la pesanteur en dessinant avec leurs corps une géométrie des émotions, en déclinant un alphabet des désirs et des peurs, sans jamais perdre de vue la relation avec l’autre.
 Consulter l'article

 publikart.net - Amaury Jacquet

11 mai 2015
Nous sommes pareils à ces crapauds qui?/Ali
Osmose complexe où le jeu amoureux se joue de toutes les conventions et se charge de corps à corps à la fois émouvant et singulier, physique et poétique. Combinaison siamoise des corps – époustouflante d’énergie, de complicité, d’intensité et d’égalité – où la jambe de l’un vient remplacer celle de l’autre.
 Consulter l'article

 Causette - Carine Roy

4 mai 2015
Ali : Équilibristes à trois jambes
Dans ce duo espiègle et complice, Mathurin Bolze et Hèdi Thabet expérimentent un langage dansé avec des figures siamoises ou hybrides, inconnues jusqu’alors … Entre eux, c’est avant tout une histoire de fraternité et de respect. Vingt-cinq minutes de poésie pure. À ne pas rater, car c’est une reprise exceptionnelle. Pour changer notre regard sur les corps imparfaits.
 Consulter l'article

également à l'affiche