Open Space

4 septembre - 19 octobre 2014


Salle : renaud-barrault
Durée : 1h30 - DU MARDI AU SAMEDI : 21h - DIMANCHE : 15h - RELÂCHE LES LUNDIS, les 7, 16, 17 et 18 septembre

synopsis

Hharghr rrnhpràch grùchtrbtrlubln chtrhkof??
Mathilda May écrit et dirige cette fresque folle sur le monde du travail. Six personnages dans un open space sont condamnés à vivre ensemble le temps d'une journée. Une épopée tragique et drôle, entre Kafka et les Monty Python.

 


Matin, tôt, horaire de bureau. Un espace ouvert. Ils s'installent à leur table. Grincements des sièges, mise en route, bâillements. Grognements de la machine à café. Les bruits se juxtaposent, les mouvements s'enchaînent. La routine prend des allures de ballet magistral. Ils pourraient être les agents d'une compagnie d'assurance. Il y a celle qui boit en cachette, celui qui colle aux basques du patron, celui qu'on a mis au placard. Il y a celui qui s'endort, celle qui fait du bruit, l'autre qui s'en fout, et ceux-là qui s'aiment. Quelques humains ordinaires cohabitent une journée entière dans un open space, exploit surhumain. Ils sont traversés tour à tour par des rêves de grandeur, des fatigues et des inquiétudes, des colères rentrées et des pulsions inavouables.
Comète imprévisible de la scène, chanteuse, danseuse et comédienne, Mathilda May jouait l'an passé au Rond-Point L'Enterrement de Thomas Vinterberg et Mogens Rukov. Elle a signé son premier roman Personne ne le saura, après quarante ans. Elle a livré ensuite son premier spectacle Plus si affinités avec Pascal Légitimus. Auteur, chorégraphe et musicienne, elle dirige ici sept comédiens polyvalents, dans un ch'ur de borborygmes, onomatopées et bruits divers. Elle compose une fantaisie délirante pour un lieu de travail et de torture qu'elle transforme en terre magique. Sans paroles, avec ralentis, gros plans, retours en arrière, Open Space se suit comme une symphonie de sons, un conte moderne aux échappées féeriques. Franz Kafka ou les Monty Python pourraient en être les parrains. Pierre Notte

distribution

Conception et mise en scène : Mathilda May
Avec : Stéphanie Barreau, Agathe Cemin, Gabriel Dermidjian, Loup-Denis Elion, Gil Galliot, Emmanuel Jeantet, Dédeine Volk-Leonovitch
Collaboration artistique : Jean-François Auguste
Musique : Nicolas Montazaud
Avec : Mathilda May
Scénographie : Alain Lagarde
Lumières : Roberto Venturi
Assisté de : Odilon Leportier
Collaboration : Gil Galliot
Sound design : Sylvain Brunet
Costumes : Valérie Adda
Gumboots : Alban de la Blanchardière
Pole dance : Caroline Oziol

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 Le Figaro magazine - Philippe Tesson

1 octobre 2014
Open Space
Un mot pour dire le charme original et intelligent de l’Open Space, de Mathilda May. Ce spectacle mimé n'en est pas moins bourré de sens, de drôlerie et de talent.
 Consulter l'article

 Libération - Didier Arnaud

15 septembre 2014
Open Space, la vie au travail mise en pièce
Des moments de délire et des instants plus oniriques. Open Space fonctionne comme une machine bien huilée, et les performances d'acteurs restent épatantes.
 Consulter l'article

 Le Parisien - Thierry Dague

14 septembre 2014
Drôle de vie de bureau
Ballet burlesque, drôle et inventif, Open Space évoque Tati comme les Monty Python. Le spectacle bluffe par son mélange d'impeccable mécanique et de folie douce. On ne regrettera pas d'avoir passé sa soirée au bureau.
 Consulter l'article

 Les Échos - Philippe Chevilley

11 septembre 2014
Opéra de bureau au Rond-Point
On est pris par le rythme effréné d’Open Space, son humour acide et déjanté, la qualité et la rigueur de ses interprètes. Le public adore. Le Rond-Point reste fidèle a sa tradition : nous faire rire et nous étonner.
 Consulter l'article

 Le Parisien magazine - Nedjma Van Egmond

5 septembre 2014
Open Space
Le pari est osé : représenter sur les planches la vie au sein de l'entreprise. Mathilda May le gagne avec brio. Jacques Tati n’est pas si loin, dans ce spectacle burlesque sans paroles où les bruits, la musique et les corps ont un rôle capital.
 Consulter l'article

 Direct Matin

4 septembre 2014
L'univers impitoyable de l'open space sur les planches
Mathilda May a imaginé une pièce originale et percutante. Une fresque folle, sans mots, qui laisse toute la place aux sons. Les sept comédiens mettent leur talent au service d'une pièce d'actualité au langage universel.
 Consulter l'article

également à l'affiche