Par-delà les marronniers

saison 2015-2016

Par-delà les marronniers

Revu(e)
 Avis de la presse et des spectateurs

15 mars - 24 avril 2016


Salle : renaud-barrault
Durée : 1H30 - DU MARDI AU SAMEDI : 20H30 - DIMANCHE, 15H - RELÂCHE LES LUNDIS, LES 20 ET 27 MARS

synopsis

Qu'il vienne celui qui se dit semblable à moi, que je lui crache à la gueule !
En 1972, Jean-Michel Ribes découvre Arthur Cravan, Jacques Vaché et Jacques Rigaut, poètes subversifs à la vie brève. Il les réhabilite. Il reprend sa pièce, ode à la résistance par le rire, lui ajoute la dimension de la revue, pour faire sa fête à la liberté de penser.



 

En frac de satin blanc, trois dandys répondent à un sergent. Début du siècle, la guerre de 14 est déclarée. Arthur Cravan, Jacques Vaché et Jacques Rigaut ont vingt ans à peine. Ils vont vivre sans se rencontrer. Mais leur oeuvre courte fait date. Ils traversent en comètes fulgurantes le ciel noir de leur temps. Ils défient l'existence, les drogues, l'océan et les champions de boxe. Ils laissent au monde des pages sublimes avant de se foutre en l'air, trop amoureux de la vie pour la supporter médiocre. Trois rebelles absolus, figures du dadaïsme, maîtres à penser à contre-courant, ils s'érigent contre les idées reçues des raisons closes.
En 1972, Jean-Michel Ribes a vingt-cinq ans quand il découvre les trois poètes à la vie brève, frères posthumes. Il les réhabilite, invente leur rencontre. En cinq tableaux, La Guerre, L'Amour, L'Art, L'Ennui et La Mort, Par-delà les marronniers réunit trois poètes subversifs, trois éclairs à tuer le ronronnement, à foudroyer tout ce qui fait autorité. Après Musée Haut, Musée Bas ; Brèves de comptoir ; René l'énervé et Théâtre sans animaux, entre autres, Jean-Michel Ribes, directeur iconoclaste des lieux, continue cette ode à l'évasion et à l'art de résister par le rire. Il lui ajoute les dimensions du music-hall et de la revue, pour faire sa fête à la liberté de penser.

distribution

Texte et mise en scène : Jean-Michel Ribes
Avec : Maxime d'Aboville, Michel Fau, Hervé Lassïnce, Sophie Lenoir, Alexie Ribes, Stéphane Roger, Aurore Ugolin
Musique originale : Reinhardt Wagner
Scénographie : Sophie Perez
Avec la complicité de : Xavier Boussiron
Costumes : Juliette Chanaud
Lumières : Laurent Béal
Chorégraphie : Fabrice Ramalingom
Designer sonore : Alain Richon
Assistanat orchestration : Matthieu Roy
Ingénieur du son : Éric Chevallier
Assistanat à la mise en scène : Virginie Ferrere
Assistée de : Capucine Crône-Crépel, Guillaume Alberny
Coiffes : Mélina Vaysset
Maquillage : Pascale Fau
Sculptures et peintures : Dan Mestanza
Construction décor : ateliers de La Comédie de Saint-Étienne
Réalisation des costumes : atelier de costumes du Théâtre de Liège
Accessoires costumes : Antoine Plischke, Isabelle Donnet, Mélina Vaysset, RD spectacles
Musique enregistrée par l'orchestre national de Montpellier sous la direction de : David Niemann

mentions de production

production Théâtre du Rond-Point, coproduction Opéra Orchestre national / Montpellier – Languedoc-Roussillon, Théâtre de Liège, La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national, l'Opéra Orchestre national / Montpellier – Languedoc-Roussillon est financé par Montpellier Méditerranée Métropole, la Région Languedoc-Roussillon et le ministère de la Culture et de la Communication, texte publié le 24 février 2016 aux éditions Actes Sud-Papiers, création au Rond-Point le 15 mars 2016

 

Merci à FIMALAC et à son président Marc Ladreit de Lacharrière, pour le soutien qu'il a apporté à ce spectacle. Jean-Michel Ribes 

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 Les Inrockuptibles - Patrick Sourd

13 avril 2016
Requiem de résistance
Jean-Michel Ribes transforme une revue avec des girls en plumes en une touchante dédicace à la mémoire de ses camarades de Charlie Hebdo. Cette tristesse complice est une plate-forme qui renforce chacun dans sa détermination à ne jamais cesser de se battre.
 Consulter l'article

 LCI - Christophe Combarieu

10 avril 2016
Les coups de c'ur
Un spectacle musical loufoque et anti-conformiste. Une ode à l'évasion, à l'art de résister.
 Consulter l'article

 Politis - Gilles Costaz et Ingrid Merckx

9 avril 2016
Trois fois Dada
II y a là Jean-Michel Ribes tout entier : ses dons pour mettre à l'envers un monde qui est trop à l'endroit.
 Consulter l'article

 Pariscope - Dimitri Denorme

6 avril 2016
Cabaret déjanté
Jean-Michel Ribes met en scène trois figures avec beaucoup d'aplomb et d'humour noir. C'est drôle et grotesque. Immanquablement jubilatoire.

 Les 5 pièces - Alicia Dorey

28 mars 2016
Par-delà les marronniers
Trois poètes dadaïstes de génie oubliés de tous ressortent des limbes sous l''il aiguisé de Jean-Michel Ribes. On a aimé la scénographie, colorée, grandiose, étourdissante !
 Consulter l'article

 Le Figaro Magazine - Philippe Tesson

24 mars 2016
Un désespoir joyeux
Le spectacle que nous propose et que met brillamment en scène Jean-Michel Ribes est salutaire. Il est aujourd'hui plus ambitieux et plus flamboyant.  
 Consulter l'article

 Figaroscope - Armelle Héliot

23 mars 2016
Le chagrin des clowns
Jean-Michel Ribes revient a ces étranges personnages, ces Dadaïstes singuliers, épris d'absolu, d'écriture et de combats. Très belle production.
 Consulter l'article

 Télérama - Fabienne Pascaud

23 mars 2016
La chronique de Fabienne Pascaud
Par-delà les marronniers est un manifeste. Une baudelairienne autant que dadaïste invitation au voyage. À l'ailleurs, à l'inconnu, pour y trouver de quoi transcender l'ordinaire et pouvoir rêver encore. Jean-Michel Ribes a osé.
 Consulter l'article

 Télérama Sortir - Thierry Voisin

23 mars 2016
Par-delà les marronniers
Jean Michel Ribes montre son attachement à l'insolence, à la liberté de penser ailleurs, loin de la tyrannie des certitudes. À voir sans hésiter.
 Consulter l'article

 France 3 IDF - April Guillermard

22 mars 2016
L'esprit Charlie 100 ans avant
Jean-Michel Ribes présente Par-delà les marronniers. Voir l'émission.
 Consulter l'article

 Goûts et passions - Olivier F. De Felice

22 mars 2016
Par-delà les marronniers
Tout simplement l'une des meilleures pièces de la saison, certainement "moliérisable ». Une prestation magistrale, une pièce grandiose comme on en voit peu. Nous sommes pris dès le début dans un univers à part, singulier, onirique et poétique.
 Consulter l'article

 Télé Matin - Jean-Philippe Viaud

21 mars 2016
L'actualité du théâtre
"Drôlerie, audace, insolence d'être, humour..." Jean-Michel Ribes et Michel Fau étaient invités sur France 2, dans Télématin ! Voir l'émission.
 Consulter l'article

 sceneweb.fr - Stéphane Capron

18 mars 2016
Par-delà les marronniers
L'histoire de ces trois dandys dadaïstes dans les années 20 en France est passionnante. La pièce émouvante. On a regardé le spectacle comme une 'uvre d'art témoin d'une époque révolue.
 Consulter l'article

 blog Hier au théâtre - Thomas Ngohong

18 mars 2016
Le cabaret mordant de Jean-Michel Ribes
Par-delà les marronniers fait preuve d'une belle insolence en mettant sur le devant de la scène trois oubliés de l'Histoire et en leur rendant justice avec un humour corrosif. Ribes nous convie à un divertissement réjouissant et qui porte à réflexion. C'est réussi.
 Consulter l'article

 L'Express - Laurence Liban

17 mars 2016
Plus de dada, moins de manège.
Il en a des idées, Jean-Michel Ribes, sous son chapeau violet ! Sortir de l'oubli les trois cavaliers dada que furent Jacques Vaché, Arthur Cravan et Jacques Rigaut en est une carrément bonne.
 Consulter l'article

 Paris capitale - Ariane Dollfus

9 mars 2016
Par-delà les marronniers
Ils étaient trois garçons. Trois résistants loufoques, dadaïstes dandys des années 20, coupables d'un humour décapant et aujourd'hui oublié. Jean-Michel Ribes a décidé de leur rendre hommage. On va les découvrir, joués par une brochette d'excellents acteurs.
 Consulter l'article

 Marie Claire - Charlotte Lipinska

7 mars 2016
Par-delà les marronniers
Jean-Michel Ribes célèbre trois dandys dadaïstes des années 20, preuves vivantes que l'insolence et la liberté de penser en biais n'ont pas d'âge.
 Consulter l'article

 Radio Classique - Patrick Poivre d'Arvor

7 mars 2016
L'invité culturel
Michel Fau parle du spectacle Par-delà les marronniers, de la mise en scène et de la célébration du dadaïsme. Écouter l'émission du lundi 7 mars !
 Consulter l'article

tournées

Ce spectacle est disponible en tournée. 
 Dates de tournée
espace pro

autour du spectacle

séances de dédicaces


Retrouvez Jean-Michel Ribes à la librairie du Rond-Point pour des séances de dédicaces à l'issue des représentations.

> librairie du Rond-Point

À LA LIBRAIRIE DU ROND-POINT


Le texte "Par-delà les marronniers - Revu(e)" de Jean-Michel Ribes, publié chez Actes Sud-Papiers, est disponible à la librairie. Retrouvez également la pièce en version numérique sur www.actes-sud.fr/catalogue/e-book/par-dela-les-marronniers-epub.

> librairie du Rond-Point

Une voyante sous l'escalier mardi 22 mars - accès libre, à partir de 18h


Cartomancienne imprévisible, elle lit l'avenir dans les cartes, Tarot et autres. Dans le hall du théâtre, les spectateurs font la queue pour la voir. Elle révèle à qui s'assied face à elle, dans sa guérite planquée sous l'escalier de la salle Roland Topor, le présent, l'avenir, les secrets cachés. Annick Le Goff devient Astrid Descartes et dit tout. Séances mensuelles, pour trois à cinq minutes par session.

Dossier pédagogique


Le premier volet du dossier pédagogique du spectacle est en ligne sur le site de Canopé Paris. Les dossiers Pièce (dé)montée sont réalisés par Réseau Canopé, Réseau de création et d'accompagnement pédagogiques sous tutelle du ministère de l'Éducation nationale de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Il édite des ressources pédagogiques transmédias pour la communauté éducative.

> découvrez le dossier pédagogique du spectacle

ventscontraires
Cabinet de Curiosités

La Négresse blonde par Michel Fau


consulter
ventscontraires
chroniqueurs

Jean-Michel Ribes, chroniqueur sur ventscontraires.net


consulter

également à l'affiche