Le Paradoxe de Georges

festival magie

saison 2017-2018


Magie nouvelle

Le Paradoxe de Georges

un spectacle de et avec : Yann Frisch
 Avis de la presse et des spectateurs

2 - 30 mai 2018


Salle : roland topor, dans les jardins
Horaires : DU MARDI AU SAMEDI, 21H - DIMANCHE, 17H - Relâche : LES LUNDIS, LES 8, 10, 20 ET 22 MAI / REPRÉSENTATIONS SUPPLÉMENTAIRES LES VENDREDIS ET SAMEDIS À 18H30
Durée : 1h
En cas de date momentanément indisponible, contactez la billetterie au 01 44 95 98 21

synopsis

La carte à jouer semble recéler d’infinies ressources…
Magicien multi-primé, Yann Frisch a imaginé un camion-théâtre, installé dans les jardins du Rond-Point. Il l’inaugure avec un spectacle de cartomagie. Festival de manipulations hallucinatoires avec cartes à jouer, suprêmes armes de son art.



Yann Frisch rêve, puis il réalise, c’est un magicien. Cette fois-ci, il a imaginé un camion-théâtre : salle itinérante ici installée dans les jardins du Rond-Point. Chanter, discuter, trinquer, et rêver... Son camion magique, Yann Frisch l’inaugure avec un spectacle de cartomagie. Festival de manipulations hallucinatoires avec les instruments de son art. Elles voltigent, disparaissent, les cartes font voyager, halluciner. Pour l’artiste, il s’agit de permettre au spectateur de s’interroger sur son statut, ses différentes postures, ses conflits internes et « de s’amuser à s’observer dans ce contexte si particulier qu’est un spectacle d’illusionnisme ». « Que venons-nous chercher, demande encore le magicien. Serait-ce un merveilleux qui aurait disparu ailleurs ? Ou la confirmation qu’il n’y a pas de magie, que tout est truc ? »
Yann Frisch intègre le groupe 14:20 en 2010 et crée sa propre compagnie, L’Absente, en 2013. Au Rond-Point, il jouait Le Syndrome de Cassandre puis Nous, rêveurs définitifs. Il présentait ses numéros cultes : tours de cartomagie, ainsi que ses Baltass 1 et Baltass 2, pépites à balles et carafes métalliques. Il est aujourd’hui le prodige le plus primé de sa discipline, lauréat de plusieurs championnats de magie de France, d’Europe ou du monde. Il méritait bien son temple : camion-théâtre mobile, refuge à sorciers et architectes de mirages. Pierre Notte

distribution

Un spectacle de et avec : Yann Frisch
Conception du camion : Matthieu Bony, Éric Noël, Silvain Ohl
Coordination de la construction : Éric Noël
Construction : Lionel Azambre, Hervé Baret, Matthieu Bony, Guilhem Boubbée de Gramont, Victor Chesneau, Coline Harang, Mathieu Miorin, Éric Noël, Silvain Ohl, Mickael Pearson, Anne Ripoche, Jérémy Sanfourche
Peinture : Christophe Balay, Cédric Bédel, Bénédicte Menut, Peggy Wisser
Accessoires : Étienne Charles, Régis Friaud, Mathias Lejosne, Rital, Alain Verdier
Régie générale : Étienne Charles
Régie lumière et son : Mathias Lejosne
Partenaires magiques : Père Alex, Arthur Chavaudret, Dani Daortiz, Monsieur Hamery, Pierre-Marie Lazaroo, Raphaël Navarro
Intervenants artistiques : Sébastien Barrier, Arthur Lochmann, Valentine Losseau
Lumière : Elsa Revol
Costumes : Monika Schwarzl
Tapisseries : Sohuta, Noémie Le Tily
Production, coordination de création, diffusion et administration : Sidonie Pigeon

mentions de production

production déléguée Compagnie L’Absente, co-production L’Usine — Centre national des arts de la rue et de l’espace public /  Tournefeuille (Toulouse Métropole), Festival Paris l’Eté, Théâtre du Rond-Point, 2 Pôles nationaux du Cirque en Normandie — La Brèche / Cherbourg — Cirque-Théâtre / Elbeuf, Scène nationale du Sud-Aquitain, Agora — Centre culturel Pôle national des arts du cirque / Boulazac-Aquitaine, Théâtre de Cornouaille — Scène nationale de Quimper, Les Nuits de Fourvière, Opéra de Massy, Théâtre Sénart — Scène nationale, le Pôle régional cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Marceau et festival Le Mans fait son Cirque) et la Ville du Mans, La Coursive — Scène nationale / La Rochelle, Théâtre de Namur, La Verrerie d’Alès — Pôle national cirque Occitanie, L’Entracte — Scène conventionnée / Sablé-sur-Sarthe, Le Cratère — Scène nationale d’Alès, CREAC — La Cité Cirque de Bègles, avec le soutien du FONDOC, de la Préfète de la région Pays de la Loire — Direction régionale des affaires culturelles, du Ministère de la Culture D.G.C.A. et de la Région Pays de la Loire, L’Usine — Centre national des arts de la rue et de l’espace public / Tournefeuille (Toulouse Métropole) a accueilli toutes les résidences de construction du camion-théâtre ainsi que les répétitions du Paradoxe de Georges d’octobre 2017 à mars 2018, spectacle créé en mars 2018

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 Figaroscope - Armelle Héliot

17 mai 2018
Unique et déroutant
On est soulevé par la grâce magistrale de l'art des cartes, cette magie. C’est magique !
 Consulter l'article

 L’Obs - Jacques Nerson

17 mai 2018
Le sorcier aux doigts d’or
Yann Frisch pense aussi avec prestesse, ce qui rend ses tours de cartes fascinants.

 Le Canard Enchaîné - Mathieu Perez

7 mai 2018
Le Paradoxe de Georges
Il fait plier les rois, les reines ne lui résistent pas, les valets se tiennent à carreau ou disparaissent pour mieux réapparaître. Yann Frisch est aussi moqueur que pédagogue.

 Le Monde - Fabienne Darge

4 mai 2018
Carré d’as dans un camion-théâtre
Bluffant, oui, brillant, vertigineux. Yann Frisch instaure avec les spectateurs – le garçon a aussi du talent pour le stand-up –, à la fois hypnotisés, hilares et déstabilisés.
 Consulter l'article

 Les Echos - Philippe Chevilley

3 mai 2018
Yann Frisch, l'enchanteur malin au Rond-Point
Ce mix vertigineux de tours de cartes est porté par un savoureux dialogue humoristique et philosophique avec le public. Une heure en apesanteur. Pas de doute, Yann Frisch est un as.
 Consulter l'article

 Le Figaro - Nathalie Simon

3 mai 2018
Yann Frisch, le magicien qui a toutes les cartes en main
Yann Frisch il enflamme le public. Un spectacle bluffant.
 Consulter l'article

 Libération - Gilles Renault

3 mai 2018
Yann Frisch, un effet bluff
Stupéfiant spectacle de cartomagie. Yann Frisch est un authentique prodige au royaume de l’illusion.
 Consulter l'article

 Télérama Sortir - Thierry Voisin

2 mai 2018
Le Paradoxe de Georges
Yann frisch manipule ces bouts de carton avec une exceptionnelle dextérité, suscitant tour à tour incrédulité et fascination.
 Consulter l'article

autour du spectacle

SURPRISES MAGIQUES DU 2 AU 31 MAI


Pendant toute la durée du festival, dans tout le théâtre : installations, close-up, rencontres, projections, expositions… magiques.

DU 2 AU 31 MAI, 19H30
En close-up dans le bar du théâtre
relâche les dimanches, lundis et du 25 au 29 mai
Vincent Wüthrich (Sculpture de bulles)
Une bulle, deux bulles, trois bulles. Dans un souffle naissent des sculptures éphémères aux reflets arc-en-ciel. Véritable élixir de jouvence, ces êtres de savon nous rappellent à notre enfance le temps d'un instant fragile.

SURPRISES MAGIQUES DU 2 AU 31 MAI


Pendant toute la durée du festival, dans tout le théâtre : installations, close-up, rencontres, projections, expositions… magiques.

LES 17, 22, 27, 29 ET 31 MAI
Roland Barthélémy (close up)
Roland est magicien depuis 18 ans, professionnel depuis 8 ans, spécialisé dans le close-up (premier prix de close-up au concours internationnal de la Colombe d'Or, 2014). Après d'innombrables prestations en close-up, notamment au Musée Grévin, à Roland Garros ou tout simplement chez des particuliers, il a suivi la formation de Magie Nouvelle avec la dixième promotion. L'espace de création qui l'intéresse le plus est à mi-chemin entre Magie Moderne et Magie Nouvelle.
ventscontraires
Auteurs maison

Yann Frisch et son camion magique : le Paradoxe de Georges


consulter
ventscontraires
Auteurs maison

Yann Frisch : "On est dans un monde où on a tué le merveilleux"


consulter
ventscontraires
Auteurs maison

Yann Frisch sur ventscontraires.net


consulter

également à l'affiche