Recouvre-le de lumière

Création

saison 2003-2004

Recouvre-le de lumière

En hommage au torero Nimeño II
Son coeur battait sous mes doigts...
D'après le livre de : Alain Montcouquiol, Adaptation, mise en scène et jeu : Philippe Caubère, Scénographie et lumière : Philippe Olivier, Son : Jean-Christophe Scottis, Styliste : Christine Lombard, Régie plateau et bougies : Clémence Ducret
 Avis de la presse et des spectateurs

7 novembre - 13 décembre 2003


Salle : renaud-barrault

synopsis

J’ai vu toréer Christian pour la première fois en 1976 dans les arènes de Nîmes, au cours d’une novillada qui lui valut sa première Cape d’or. Ce garçon mince, au teint blême, souple comme une fille et courageux comme un samouraï, nous avait alors, Clémence et moi, bouleversés. Nous étions ensemble chez Ariane Mnouchkine et tout ce que la grande dame nous enseignait de ce qu’était pour elle la vraie grandeur de l’art du théâtre, si ancien qu’il lui paraissait perdu pour nous autres occidentaux, il nous avait semblé le voir vivre, et même renaître, dans les gestes à la fois conventionnels et réinventés à chaque instant par ce jeune homme fragile, dansant devant des monstres au péril de sa vie..

Philippe Caubère

distribution

D'après le livre de : Alain Montcouquiol
Adaptation, mise en scène et jeu : Philippe Caubère
Scénographie et lumière : Philippe Olivier
Son : Jean-Christophe Scottis
Styliste : Christine Lombard
Régie plateau et bougies : Clémence Ducret

mentions de production

http://www/philippecaubere.fr



Production Véronique Coquet pour la Comédie Nouvelle avec la collaboration de Françoise Martinez, Rémy Loury et Rolland Agnel.Coproduction Le Théâtre du Chêne Noir, Avignon. Coréalisation Théâtre du Rond-Point. Merci à Jean-Michel Mariou des éditions Verdier 

avis des spectateurs

également à l'affiche