Rendez-vous gare de l'Est

saison 2020-2021

Rendez-vous gare de l'Est

texte et mise en scène : Guillaume Vincent, avec : Émilie Incerti Formentini
 Avis de la presse et des spectateurs

31 mai - 26 juin 2016


Salle : roland topor
Durée : 1h - DU MARDI AU SAMEDI : 20H30 - DIMANCHE, 15H30 - RELÂCHE LES LUNDIS ET LE 5 JUIN

synopsis

Je trouve que le mot est poétique. Abilify, ça fait papillon.
Confessions, introspections, récits du quotidien... Une femme se raconte, dit son trouble : la bipolarité. Résultat d'un travail intensif d'entretiens, la pièce apparaît comme le mouvement même de la maladie, avec ses chutes et ses euphories.

Une chaise, et rien d'autre. Un corps, une voix, dans un espace nu. Une femme assise parle, seule. Langage simple, cru. Mots du quotidien. Elle s'explique, se raconte. Son mariage avec Fabien et l'enfant qu'ils n'ont pas. Ses journées avec ses hauts, ses bas. Et l'hôpital Sainte-Anne. La parole de la femme assise est la source et le sujet du drame. C'est toute la musique, le rythme, les arrêts brusques et les failles, les atermoiements de la maladie. La maniaco-dépression, ou bipolarité. Le cheminement entre les rires et les larmes, émotions nues, sans racolage, mène à la vérité d'une femme sous influence et sous lithium. Une femme en lutte, entre les médications, la maîtrise, les fracas et les échappées belles.
Guillaume Vincent apprécie les expériences contraires. Il a mis en scène Marivaux, Lagarce, Wedekind. Il a joué avec Vincent Macaigne. Il présentait au Festival d'Avignon en 2012 La Nuit tombe..., un retentissant cauchemar. Il initie cette fois-ci un théâtre documentaire, une oeuvre vériste et grave, composée depuis des heures passées dans des cafés de la gare de l'Est avec une maniaco-dépressive. Il a recueilli des centaines de pages d'une parole libre, qu'il a resserrée, condensée. Confessions, introspections, tentatives de verbalisation du mal. Juste jusqu'au vertige, Émilie Incerti Formentini incarne la parole de la femme piégée par son trouble. Elle devient le mouvement même de la maladie, ses chutes, ses suspensions, ses euphories. Pierre Notte

distribution

Texte et mise en scène : Guillaume Vincent
Avec : Émilie Incerti Formentini
Dramaturgie : Marion Stoufflet
Lumières : Niko Joubert
Son : Géraldine Foucault
Production et administration : Laure Duqué
Communication et diffusion : Ninon Leclère

mentions de production

production Cie MidiMinuit, coréalisation Théâtre des Bouffes du Nord – CICT et La Comédie de Reims – Centre dramatique national, avec le soutien de La Colline – théâtre national, la Cie MidiMinuit est soutenue par le ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Île-de-France, création à la Comédie de Reims – Centre dramatique national en novembre 2012, texte publié aux éditions Les Solitaires Intempestifs en octobre 2015 

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 Télérama Sortir - Fabienne Pascaud

22 juin 2016
Rendez-vous gare de l'Est
C'est fort, drôle et grave à la fois.  l'inconnue de la gare, immobile sur sa chaise, trouble au plus profond.
 Consulter l'article

 Télérama Sortir - Fabienne Pascaud

16 juin 2016
Rendez-vous gare de l'Est
C'est fort, drôle et grave a la fois. D'une lucidité imparable avec elle même, en quête d'amour comme une enfant a jamais mal aimée,l'inconnue de la gare, immobile sur sa chaise, trouble au plus profond.
 Consulter l'article

 L'express Styles - Igor Hansen-Love

16 juin 2016
Sans crier gare
Un petit bijou, brut et magnétique. Un instant d'une grâce inouïe que seul le théâtre peut procurer.

 Télérama - Fabienne Pascaud

9 juin 2016
La chronique de Fabienne Pascaud
Histoire de nous entraîner dans les obsessions, hantises, fantasmes et délires de son personnage disjoncté, Guillaume Vincent adopte une phrase tout en ruptures, changements de rythme, de ton. C'est fort, drôle et grave à la fois.
 Consulter l'article

 Télérama Sortir - Télérama Sortir

9 juin 2016
Rendez-vous gare de l'Est
Emilie Incerti Formentini porte ce projet avec beaucoup de sensibilité.
 Consulter l'article

 Théâtre-Actu - Richard Magaldi-Trichet

6 juin 2016
Un papillon contre la vitre?
L'actrice qu'il a choisie nous apparaît comme un papillon qui vient se cogner contre la vitre, prisonnier de ce mur de verre qu'il heurte inlassablement. Nous en recevons les coups avec elle, et gardons dans le ventre l'émotion de la voir disparaître sur sa voix off. La vie continue?
 Consulter l'article

 M le magazine du Monde - Patrick Sourd

6 juin 2016
Femme à l'ouest gare de l'Est
En incarnant avec une extrême sincérité toutes les facettes de son personnage Émilie Incerti Formentini rappelle l'humoriste Zouc. Le spectacle crée en 2012 est un succès. Qui ne s'est pas démenti.
 Consulter l'article

 Hier au théâtre - Thomas Ngohong

4 juin 2016
Émilie Incerti Formentini, funambule à fleur de peau
Il faut dire qu'Émilie Incerti Formentini est proprement hallucinante. Dans ce one woman show, avec une chaise pour seule partenaire, la comédienne excelle en funambule en permanence sur le fil du rasoir.
 Consulter l'article

 Les Inrockuptibles - Patrick Sourd

1 juin 2016
Borderline vertigo
Entre folie ordinaire et troublante poésie, Emilie Incerti Formentini incarne avec talent une maniacodépressive dans un one woman show qui bouscule les règles du genre.
 Consulter l'article

 Télérama Sortir - Sylviane Bernard-Gresh

1 juin 2016
Rendez-vous gare de l'Est
Emilie Incerti Formentini porte ce projet avec beaucoup de sensibilité.  
 Consulter l'article

 Causette - Sarah gandillot

25 février 2016
Ce mal qui ronge
Guillaume Vincent a tiré un texte d'une grande force. Pendant une heure, on reçoit ce flot de paroles en pleine figure. Émilie Incerti-Formentini est bouleversante de simplicité. On rit souvent, car elle rit elle-même de sa folie.
 Consulter l'article

autour du spectacle

À la librairie du Rond-Point


Le texte de « Rendez-vous gare de l'Est », publié aux éditions les Solitaires Intempestifs, est disponible à la librairie.

> La Librairie du Rond-Point

rencontre-débat / vendredi 24 juin à 21h30, en bord de scène


Rencontrez Guillaume Vincent à l'occasion d'un débat autour du thème « théâtre et psychanalyse » avec Clotilde Leguil, psychanalyste, membre de l'École de la Cause freudienne (ECF) et maître de conférences à Paris VIII. Le débat sera animé par Philippe Benichou, psychanalyste, membre de l'ECF et Christiane Page, professeur des Universités en études théâtrales.
ventscontraires
vedettes etc.

Emilie Incerti Formentini se dédouble en une autre Emilie


consulter

également à l'affiche