Réparer les vivants

saison 2016-2017

Réparer les vivants

d'après le roman de : Maylis de Kerangal, adaptation, interprétation et mise en scène : Emmanuel Noblet, avec la collaboration de : Benjamin Guillard, avec les voix de : Constance Dollé, Stéphane Facco, Vincent Garanger, Benjamin Guillard, Maylis de Kerangal, Évelyne Pelerin, Alix Poisson, Anthony Poupard, Olivier Saladin, Hélène Viviès
 Avis de la presse et des spectateurs

7 septembre - 9 octobre 2016


Salle : jean tardieu
Horaires : DU MARDI AU SAMEDI, 21H - DIMANCHE, 15H30 - Relâche : LES LUNDIS ET LE 13 SEPTEMBRE
Durée : 1h20

synopsis

On peut clamper ?
Un c'ur doit être transplanté. Le roman de Maylis de Kerangal raconte les vingt-quatre heures de la vie d'un c'ur de dix-neuf ans. Ce solo déploie la carte de tous les sentiments humains dans une péripétie folle, un mouvement de vie incandescent.


 

Simon sort de l'enfance pour se jeter dans les vagues. Il surfe, il fend la flotte de toute la puissance de sa jeunesse, c'ur exalté. Avec les copains, retour à l'aube en camionnette. Sortie de route, fatale. À l'hôpital, on diagnostique la fin cérébrale. La question du don d'organe se pose. Les parents traversent des sommets de doute et de douleur. Le roman aux dix prix littéraires de Maylis de Kerangal raconte les vingt-quatre heures de la vie d'un c'ur de dix-neuf ans ; récit d'aventures folles d'un organe qui passe du torse d'un ado à celui de Claire, cinquante ans, que Simon va sauver. Dans Platonov de Tchekhov, il est dit qu'il faut « enterrer les morts, réparer les vivants ».
Emmanuel Noblet a joué au théâtre sous la direction de Catherine Hiegel et de Sophie Lecarpentier. Quand il dévore le livre choral de Kerangal, il décide de s'emparer du projet, il adapte le texte, signe sa première mise en scène et interprète toutes les figures. Jeu engagé, ponctué de voix off, musiques, projections, effets sans affect, le jeune homme fait vivre les combats intérieurs, illumine l'épopée palpitante de l'organe greffé. Solo devenu aussitôt culte au festival OFF d'Avignon 2015, Réparer les vivants déploie la carte de tous les sentiments humains, opposés et indissociables, dans un mouvement de vie incandescent. Pierre Notte

distribution

D'après le roman de : Maylis de Kerangal
Adaptation, interprétation et mise en scène : Emmanuel Noblet
Avec la collaboration de : Benjamin Guillard
Avec les voix de : Constance Dollé, Stéphane Facco, Vincent Garanger, Benjamin Guillard, Maylis de Kerangal, Évelyne Pelerin, Alix Poisson, Anthony Poupard, Olivier Saladin, Hélène Viviès
Éclairage et vidéo : Arno Veyrat
Son : Sébastien Trouvé
Designer sonore : Cristián Sotomayor
Régie générale : Johan Allanic

mentions de production

production déléguée Centre dramatique national de Normandie — Rouen, coproduction Théâtre Montansier / Versailles, avec le soutien du Préau — Centre dramatique régional / Vire — Normandie, de la Compagnie Comédiamuse — Espace Rotonde et de L’Odia Normandie, spectacle créé à Avignon en 2015, roman publié aux éditions Gallimard dans la collection Verticales 

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 TFI - Anne-Claire Coudray

1 octobre 2016
Un succès littéraire devenu pièce et film
Les équipes de TF1 ont suivi Emmanuel Noblet. Revoir le sujet (à 30 minutes).
 Consulter l'article

 Le Canard enchaîné - Jean-Luc Porquet

21 septembre 2016
Réparer les vivants
La force de son spectacle tient en un mot « pudeur ». Fidèle à Maylis de Kerangal, il a eu l'intelligence de ne pas en faire trop.
 Consulter l'article

 France Culture - La dispute - Arnaud Laporte

15 septembre 2016
Spectacles vivants
René Solis, Marie-José Sirach et Arnaud Laporte livrent leurs impressions sur Réparer les vivants.
 Consulter l'article

 l'Humanité - Sophie Joubert

12 septembre 2016
L'odyssée d'un c'ur portée par un seul homme
Les spectateurs sont debout. Ils ont pleuré, parfois ri pour évacuer la tension. Un spectacle généreux qui nous touche en plein c'ur.
 Consulter l'article

 Le Monde.fr - Fabienne Darge

7 septembre 2016
Emmanuel Noblet, un « jeune second » en haut de l'affiche
Dans Réparer les vivants, Emmanuel Noblet passe d'un personnage à l'autre avec virtuosité et élégance.
 Consulter l'article

 Le Figaroscope - Armelle Héliot

7 septembre 2016
Emmanuel Noblet, noblesse de c'ur
Il est rare d'assister à un tel moment de théâtre « pur », puisé dans une matière romanesque et porté avec ardeur et modestie tout à la fois, par un interprète audacieux et ultrafin, ultrasensible.
 Consulter l'article

 Paris Match - Benjamin Locoge

5 septembre 2016
Emmanuel Noblet répare les vivants
Emmanuel Noblet traite de la mort, de la vie, des relations humaines, avec humour souvent, gravité parfois.
 Consulter l'article

 la Vie - Claudine Colozzi / Isabelle Franco / Naly Gérard / Clémentine Koenig / Victorine De Oliveira / Éric Tandy

5 septembre 2016
Réparer les vivants
Dans un solo incandescent, l'agile Emmanuel Noblet adapte le roman de Maylis de Kerargal avec compassion On quitte la représentation en état de grâce.
 Consulter l'article

 Le Figaro - Armelle Héliot

2 septembre 2016
Emmanuel Noblet, l'art de l'ellipse
Il y a du funambule en lui. ll inspire la légèreté, l'envol. Il possède une grâce toute particulière, fin mélange de simplicité et de profondeur, de sincérité et d'inquiétude.
 Consulter l'article

 France Culture - Une saison au théâtre - Joëlle Gayot

2 septembre 2016
Le juste moment, avec Emmanuel Noblet
Emmanuel Noblet était l'invité de Joëlle Gayot. Réécoutez l'émission.
 Consulter l'article

 Avantages - Bernard Babkine

31 août 2016
On y fonce
Véritable épopée de l'organe greffé qui devient une ode à la vie et un spectacle qui nous touche droit? au c'ur.
 Consulter l'article

 Théâtral magazine - François Varlin

31 août 2016
Réparer les vivants
Une extraordinaire maîtrise du plateau, des personnages, et surtout l'esprit de ce texte ciselé à la perfection. Un spectacle d'excellence.
 Consulter l'article

autour du spectacle

À la rencontre des artistes


Dimanche 2 octobre à 17h, salle Jean tardieu
Venez échanger avec Emmanuel Noblet autour du spectacle "Réparer les vivants", épopée palpitante qui soulève notamment la question du don d'organe. Il vous donne rendez-vous en bord de scène à l'issue de la représentation pour répondre à toutes vos questions en compagnie d'Emmanuel Hirsch, directeur de l'Espace éthique Île-de-France.
> Entrée libre, réservation obligatoire sur www.theatredurondpoint.fr ou au 01 44 95 58 81

À la librairie du Rond-Point


Le roman "Réparer les vivants" de Maylis de Kerangal est disponible à la librairie.

> La Librairie du Rond-Point

ventscontraires
TÉLÉRAMA DIALOGUE

Maylis de Kerangal, Réparer les vivants


consulter
ventscontraires
VEDETTES ETC.

Emmanuel Noblet : "Ma première lecture du livre de Maylis de Kerangal"


consulter
ventscontraires
VEDETTES ETC.

Emmanuel Noblet : "Ce texte redonne une confiance énorme dans notre organisation sociale"


consulter

également à l'affiche