Sixième Solo

saison 2020-2021

Sixième Solo

J'aurais été capable, en manteau de singe, de jeter des pavés dans une vitrine !
Auteur : Serge Valletti, Mise en scène : Benoît Lambert, Costumes : Marie-Ange Soresina, Lumières : Antoine Franchet, avec : Philippe Fretun
 Avis de la presse et des spectateurs

13 septembre - 23 octobre 2005


Salle : roland topor

synopsis

Quand au siècle dernier, je me mets à écrire ce sixième solo (au mois de septembre, ça fera dix ans), j'ai dans la tête de l'interpréter au plus près du texte. C'est-à-dire que dans mon esprit il n'y a absolument aucun écart entre l'écriture et le jeu. Disons que quand j'écris, je suis un peu comme un jongleur en train de fabriquer les balles qu'il va utiliser pendant son numéro. Alors quand Philippe Fretun s'empare de mes accessoires, on assiste à un feu d'artifice. Il comprend tout, il saisit tout. C'est ce qu'on appelle la grâce, non ? Moi, je voulais être au plus près du texte, lui, il est dedans ! Complètement plongé dans les silences entre les mots. Il trace sur la scène une danse au-delà de l'étrange. Il se love dans les anfractuosités de mon cerveau, se balade dans les plis et replis de ma matière cervicale. Il est habillé en jeune marié, il a un bouquet de fleurs à la main et il nous regarde en train de mourir de rire !

Serge Valletti

distribution

Auteur : Serge Valletti
Mise en scène : Benoît Lambert
Costumes : Marie-Ange Soresina
Lumières : Antoine Franchet
Avec : Philippe Fretun

mentions de production

Ce spectacle est dédié à la mémoire de Benoît Régent.



Paru avec Monsieur Armand dit Garrincha aux éditions L'Atalante

Production MC2 (Maison de la Culture de Grenoble)

Coréalisation Théâtre du Rond-Point

Spectacle créé dans le cadre du Festivalletti, consacré à Serge Valletti, MC2 (printemps 2004) 

avis des spectateurs

également à l'affiche