Un métier idéal

reprise

saison 2017-2018


Trilogie Nicolas Bouchaud

Un métier idéal

un projet de et avec : Nicolas Bouchaud, d'après "Un métier idéal" de : John Berger, Jean Mohr, mise en scène : Éric Didry
 Avis de la presse et des spectateurs

20 - 31 mars 2018


Salle : jean tardieu
Horaires : du mardi au samedi, 21h - Relâche : relâche les 25 et 26 mars
Durée : 1h30

synopsis

Quand il parle avec un malade ou qu’il l’écoute c’est comme s’il le touchait aussi avec ses mains...
Après La Loi du marcheur, Nicolas Bouchaud et Éric Didry se saisissent du témoignage édifiant d’un médecin de campagne à la fin des années soixante. Portrait d’un humaniste.

Angleterre, années soixante. L’écrivain John Berger et le photographe Jean Mohr accompagnent pendant deux mois John Sassall dans son activité professionnelle, médecin de campagne. Après avoir servi dans la Navy comme chirurgien durant la Seconde Guerre mondiale, John Sassall choisit d’exercer dans une région reculée d’Angleterre. Il s’installe au cœur de la forêt. Deux salles d’attente, un cabinet, une pharmacie, mais la nature prédomine. Ici, au sein d’une communauté rurale couramment qualifiée de fruste, se font entendre des voix, proches ou lointaines, des histoires simples ou extravagantes. Et Un métier idéal, à la fois roman d’apprentissage et œuvre militante, se transforme au fil du récit en une invitation au voyage. C’est une quête, une traversée. On frôle bientôt les ombres et les atmosphères d'Au cœur des ténèbres de Conrad.
Auteur, romancier, scénariste, critique, poète et peintre, John Berger est né en 1926. Il vit en France, en Haute-Savoie. Observateur humaniste, dessinateur clinique, il décrit sans affect les combats, les malheurs ou les victoires des existences qu’il croise. Par la grâce d’un sentiment d’empathie, d’intimité, les frontières disparaissent, et les rôles s’inversent. Dans cet étrange périple, chacun finit par endosser tour à tour le rôle du médecin et celui du patient. Après La Loi du marcheur en 2010 et 2011 au Rond-Point, d’après les derniers entretiens filmés de Serge Daney, Nicolas Bouchaud et le metteur en scène Éric Didry saisissent une fois encore une parole non destinée à la scène. Ils dressent des portraits d’une humanité authentique, dans ses fragilités et ses grandeurs. Pierre Notte

distribution

Un projet de et avec : Nicolas Bouchaud
D'après "Un métier idéal" de : John Berger, Jean Mohr
Mise en scène : Éric Didry
Traduction : Michel Lederer
Adaptation : Nicolas Bouchaud, Éric Didry, Véronique Timsit
Collaboration artistique : Véronique Timsit
Lumière : Philippe Berthomé
Scénographie : Élise Capdenat
Son : Manuel Coursin
Régie générale : Ronan Cahoreau-Gallier
Collaboration technique : Thierry Collet
Assisté de : Rémi Berthier

mentions de production

production Nicolas Roux, production déléguée Le Quai – Centre dramatique national Angers Pays de la Loire, coproduction Théâtre du Rond-Point, Festival d’Automne à Paris, Cie Italienne avec Orchestre, La Comédie de Clermont-Ferrand – Scène nationale, Théâtre des Îlets – Centre dramatique national / Montluçon – Région Auvergne – Rhône-Alpes, coréalisation Théâtre du Rond-Point, Festival d’Automne à Paris, avec le soutien de l’Adami, spectacle créé le 5 novembre 2013 à La Comédie – Scène nationale / Clermont-Ferrand, le livre de John Berger et Jean Mohr est publié aux éditions de l’Olivier

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 Le Canard enchaîné - J.-L. P.

29 mars 2018
Un métier idéal
Nicolas Bouchaud surprend toujours. Sidère parfois. Enchante souvent. Vadrouille la où il veut, à sa guise. Mais jamais en dilettante. Toujours concentré, intense, puissant.

 LeMonde.fr - Fabienne Darge

23 mars 2018
Nicolas Bouchaud fait « Un métier idéal » au Rond-Point
Sassall est une sorte d’artiste, à sa manière, comme le montre ce spectacle drôle et profond. C’est un chaman, comme le grand Nicolas Bouchaud, qui se livre à un jeu poétique qui rend vivantes et sensibles les questions soulevées par le livre.
 Consulter l'article

 Figaroscope

19 mars 2018
Nicolas Bouchaud se met en trois
Trois moments rares à déguster au fur et à mesure.

 Télérama Sortir - Joëlle Gayot

9 mars 2018
Nicolas Bouchaud, la scène en partage
Télérama Sortir signe un beau portait de Nicolas Bouchaud.
« Nicolas Bouchaud a dû trouver sa propre voie dans l'univers du théâtre, pour se distinguer de ses parents. Il y réussit grâce à une présence totale »

 Le quotidien du médecin - Armelle Héliot

1 mars 2018
Le temps des reprises
Nicolas Bouchaud est un excellent comédien de troupe. À voir ou revoir.

 Consulter l'article

 Charlie Hebdo - Pauline Coffre

8 avril 2015
Un métier idéal
Tel le généraliste dans son fief cabinet, le comédien devient le maître du temps et ausculte son public en direct avec une ordonnance toute simple : la poésie est un remède enchanteur. Nicolas Bouchaud oscille entre classe et nonchalance dans le monde des confidences intimes.

 Le Figaro - Étienne Sorin

Passeur passionné
Le spectacle tisse un parallèle subtil entre la médecine et le théâtre, deux disciplines qui ont le même idéal : l’empathie, l’écoute, l’échange. Passeur passionné, Nicolas Bouchaud aime la pensée, qu’il a le bon goût et l’intelligence de partager sans la transformer en pensum.

 Télérama - Emmanuelle Bouchez

Une émouvante introspection
Avec le même désir de pousser la porte d’un observateur sensible de son époque, Nicolas Bouchaud s’empare du livre que John Berger a consacré dans les années 1960 à la vie de John Sassal, médecin de campagne. L’acteur se livre à une émouvante introspection. De la vie exemplaire de Sassal aux prises avec l’adversité, et dans cette manière si simple et directe qu’il a de s’adresser à l’ami spectateur, se dégage au contraire une modeste et douce fraternité.

 Libération - René Solis

Un métier idéal
Il y a quelque chose de particulièrement stimulant dans cette façon d’avancer simultanément sur la voie du divertissement et de la pensée.

autour du spectacle

Film documentaire « Nicolas Bouchaud, mettre en jeu le présent » / lundi 26 mars à 19h, salle Jean Tardieu


Assistez à la projection du documentaire Nicolas Bouchaud, mettre en jeu le présent, réalisé par Fany Vidal. La réalisatrice nous donne accès aux coulisses de la création et du jeu de l’acteur. La projection sera suivie d’une rencontre en bord de scène avec Nicolas Bouchaud.

> en savoir plus

À la librairie du Rond-Point / Actes Sud


Retrouvez le texte de la pièce ainsi qu’une sélection de textes de John Berger.
ventscontraires
Les bonus de la saison

Nicolas Bouchaud, Eric Didry, Véronique Timsit, comment travaillez-vous ensemble ?


consulter
ventscontraires
Vedettes etc.

Nicolas Bouchaud dans sa loge


consulter

également à l'affiche