Veillée de famille

Veillée de famille

Création

saison 2018-2019

Veillée de famille

texte et mise en scène : Gilles Gaston-Dreyfus, avec : Anne Benoit, Gilles Gaston-Dreyfus, Stéphane Roger, et la voix de : Claude Perron
 Avis de la presse et des spectateurs

12 mars - 7 avril 2019


Salle : jean tardieu
Horaires : du mardi au samedi, 21h - dimanche, 15h30 - Relâche : les lundis, les 17 et 19 mars
En cas de date momentanément indisponible, contactez la billetterie au 01 44 95 98 21

synopsis

Dieu existe-t-il ? Oui mais pas encore.
La mère meurt... Deux frères et une soeur veillent. La fratrie s’illustre dans tous ses états. Bagarre drôle et noire. Gilles Gaston-Dreyfus cultive sur scène le rire de la catastrophe, il s’en prend au triangle fraternel, entité à explosion des rapports humains.

Agonie de la mère. Elle meurttranquille, là-bas au fond du couloir. Deux frères et une soeur, la cinquantaine ou un peu  plus, veillent. Ils attendent, vont et viennent, évitent les non-ditsanciens, fouillent les secrets de famille qui n’en sont pas vraiment. Les lumières de la hotte et du réfrigérateur de la cuisine vieillotte éclairent les parts d’ombre. Comptes à régler au sujet du train électrique cassé, silences à rompre, haines à bon compte, souvenirs de gosses à déterrer... C’est une histoire de rien et de tout, une histoire de vie. La fratrie s’illustre dans t ous ses états. Ils passent le temps, s’entraident et s’entretuent, rient, pleurent, s’aiment encore et toujours, malgré tout et malgré eux. La bagarre est drôle et noire. Tout le monde tue sa mère, personne ne veut la voir mourir.
Au Théâtre du Rond-Point, dans Mon ami, Louis, Gilles Gaston-Dreyfus ravivait en solo les boucheries d’un tueur en série sans état d’âme. Dans Couple, avec Anne Benoit, il s’aventurait dans toutes les catastrophes de la vie à deux. Auteur, metteur en scène, comédien familier des folies de la compagnie du Zerep de Sophie Perez et Xavier Boussiron, Gilles Gaston-Dreyfus fréquente le cinéma noir d’Albert Dupontel, Ridley Scott ou Nicolas Boukhrief.
Il cultive sur scène le rire du carnage et raconte ici l’amour vainqueur avec un humour assassin. Il s’en prend au triangle fraternel, entité à explosions des rapports humains plus ou moins consentis, terrain miné.

distribution

Texte et mise en scène : Gilles Gaston-Dreyfus
Avec : Anne Benoit, Gilles Gaston-Dreyfus, Stéphane Roger
Et la voix de : Claude Perron
Collaboration artistique : Camille Melvil
Décor : Chantal de la Coste
Lumière : Fabrice Combier
Musique : Nicolas Errera
Costumes : Carine Sarfati
Sound designer : Jean Croc
Assistanat de production : Julie Pagnier

mentions de production

production Compagnie Barimer – Gigafus, coproduction Théâtre du Rond-Point

avis des spectateurs

également à l'affiche