Warm

C'est chaud !

Au fur et à mesure de la représentation, la température grimpera pour dépasser la barre des 30 °C. Armez-vous d’une bouteille d’eau et prévoyez des vêtements légers !

réservé aux adultes

saison 2019-2020

Warm

texte : Ronan Chéneau, installation et direction : David Bobée, avec : Béatrice Dalle , acrobates : Edward Aleman, Wilmer Marquez
 Avis de la presse et des spectateurs

10 décembre 2019 - 5 janvier 2020


Salle : jean tardieu
Horaires : du mardi au dimanche, 19h - Relâche : les lundis, les 15 et 25 décembre et le 1er janvier
En cas de date momentanément indisponible, contactez la billetterie au 01 44 95 98 21

synopsis

Torses, épaules, pieds, chevilles, sexes, cuisses... Allez ! Vas-y !
Micro à la main, Béatrice Dalle ordonne le face-à-face. Elle dirige deux acrobates, l’un voltigeur, l’autre porteur. Au plateau, la température frôlera les cinquante degrés. Expérience extrême, les corps ici doivent tenir malgré tout, jusqu’au bout.


Micro à la main, Béatrice Dalle ordonne le face-à-face. Bottines de cuir, crinière noire d’actrice indomptable, elle dirige deux acrobates, l’un voltigeur, l’autre porteur. Injonctions d’une femme qui brûle de désir devant le duo d’hommes, portés et mains à mains. Les garçons, presque nus, dégoulinent de fatigue et de sueur. Ils se jettent l’un sur l’autre, se soulèvent, lâchent prise. Équilibres dangereux, brutalité des combats. C’est de sexe qu’il s’agit. Elle rugit : « Venez, je dis ! » Deux murs de projecteurs encadrent la scène. Lumières intenses. Au plateau, la température frôlera les cinquante degrés. Les miroirs, en fond de scène, semblent fondre. Expérience extrême, performance érotique, les corps ici doivent tenir malgré tout, jusqu’au bout.

De 37°2 le matin de Jean-Jacques Beineix à Chacun sa vie de Claude Lelouch, Béatrice Dalle a travaillé au cinéma avec Michael Haneke, Jim Jarmusch, Olivier Assayas, Abel Ferrara, Virginie Despentes ou Rupert Everett. Le dramaturge Ronan Chéneau compose un poème incandescent pour la voix de l’actrice, reine insoumise face aux deux danseurs mis à l’épreuve de la chaleur, de la sensualité, d’un soleil aveuglant. Directeur du Centre dramatique national de Rouen depuis 2013, David Bobée dirigeait récemment la comédienne dans une flamboyante Lucrèce Borgia de Victor Hugo. Scénographe, metteur en scène pour le cirque, l’opéra et le théâtre, il invente ici un dispositif inédit, machine d’une beauté brûlante, pour une mise à l’épreuve effective de l’acte théâtral et de ses acteurs. Pierre Notte

distribution

Texte : Ronan Chéneau
Installation et direction : David Bobée
Avec : Béatrice Dalle
Acrobates : Edward Aleman, Wilmer Marquez
Lumière et installation : Stéphanie Babi Aubert
Musique : Frédéric Deslias
Assistanat à la mise en scène : Sophie Colleu
Régie plateau : Christophe Rodriguez
Régie son : Felix Perdreau
Construction : Salem Ben Belkacem

mentions de production

production Centre Dramatique National de Normandie-Rouen, coproduction Rictus, Les Subsistances / Lyon, L’Hippodrome – scène nationale de Douai
remerciements à La Brèche – Centre Régional des Arts du Cirque de Basse-Normandie avec l’aide du Conseil régional de Basse-Normandie, du Conseil général du Calvados (ODACC) et de la ville de Caen

partenaires

avis des spectateurs

également à l'affiche