Tous les auteurs
les auteurs

Helena Noguerra

Biographie

Helena Noguerra est une artiste au talent pluridisciplinaire.

D’abord mannequin et chanteuse, elle débute sa carrière sur les podiums pour Jean-Paul Gautier, Lolita Lempicka et enregistre son premier 45 tours Lunettes Noires en 1989. Aujourd’hui sa discographie compte six albums qu’elle écrit, compose et interprète, (Projets : bikini, Azul, Née dans la nature, Fraise Vanille, Année zéro, Les Parisiennes).

Dans les années 2000, elle tente l’aventure littéraire et la comédie. Auteure, elle co-écrit avec Barbara d’Alessandri pour le théâtre Et après (2006) et elle écrit deux romans publiés chez Denoël – L’ennemi est à l’intérieur (2002) et Et je me suis mise à table (2004) – En 2016, elle publie un nouveau roman chez Flammarion Ciao Amore.

Comédienne, elle collabore d’abord au théâtre avec Daniel Benoin dans son adaptation de Faces de John Cassavettes (2007), puis dans Le Roman d’un trader (2009). En 2016 c’est aux côtés de Karine Viard dans la pièce Vera qu’Helena Noguerra remonte sur les planches – la pièce est écrite par Petr Zelenka et mise en scène par Élise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo, avec qui elle avait déjà collaboré dans la pièce Une femme. En 2018 Helena, retourne sur les planches pour le spectacle Les Parisiennes, spectacle dans lequel elle redonne vie, le temps d’une tournée, aux années yé-yé aux côtés de Mareva Galanter, Arielle Dombasle et Inna Modja.

Au cinéma, Helena s’essaie à quelques courts métrages avant de faire son apparition sur grand écran dans Ah ! Si j’étais riche (2002) et La Boîte noire de Richard Berry en 2005. De nombreux projets à succès viennent à elle – L’Arnacoeur (2010), La Marque des anges – Misere (2013). En 2011 et 2012 on la retrouve en tête d’affiche dans les comédies On ne choisit pas sa famille de Christian Clavier et Hotel Normandy. Bien d’autres films, marquent sa filmographie : La Clinique de l’amour réalisé par Artus de Penguern en 2012, La Vie domestique d’Isabelle Czajka (2013) ou encore Alleluia de Fabrice Du Welz qu’elle tourne en 2014 et dans le film choral d’Agnès Jaoui Place publique (2018).

À la télévision, elle rejoint le casting de la série Mafiosa en 2010. Elle tourne ensuite pour Arte dans Valparaiso en 2012. Très appréciée des chaînes de télévision, Helena Noguerra enchaîne ensuite les tournages avec Ce que vivent les roses qui est un téléfilm adapté du roman de Mary Higgings Clark, En bas de l’échelle et la série à succès Louis(e) pour Tf1 tous deux réalisés par Arnauld Mercadier, Bienvenue à Nimbao pour M6 en 2017, Apparences (2019).

En 2008, Helena Noguerra se lance dans la réalisation d’un court métrage pornographique Peep-Show Héros partie intégrante du projet Xplicit lancé par la chaîne Canal +. Elle réalise par la suite un documentaire en 2010 appelé Striptease burlesque ou la philosophie du corset.

En 2022 on pourra retrouver Helena sur le petit écran dans L’Homme de nos vies, Détox, Le Remplaçant, Clem et sur grand écran dans le prochain film de Michael Youn BDE ainsi que dans le film 10 jours sans maman

Sur les scènes du Rond-point