les artistes

Laurent Pelly

Biographie

Né en 1962, Laurent Pelly crée en 1980 la compagnie Le Pélican, avec laquelle il met en scène, entre autres, Si jamais j’te pince d'Eugène Labiche, Le Dîner bourgeois d'Henry Monnier, ou En cas de pluie de Philippe Beglia. Codirecteur de la compagnie avec Agathe Mélinand dès 1989, il crée de nombreux spectacles.
En 1994, il est nommé metteur en scène associé au Cargo /Centre dramatique national des Alpes (CDNA). Il travaille également à l'Odéon - Théâtre de l’Europe où il présente Peines d’amour perdues de Shakespeare et à la Cité de la musique où il monte Souingue.
En 1997, il est nommé directeur du CDNA, Laurent Pelly met en scène Des héros et des dieux - Hymnes homériques au festival d’Avignon, avant d’aborder l’opéra avec Orphée aux Enfers dirigé par Marc Minkowski, à Genève et à Lyon. En 1998, il revient à Avignon, dans la Cour d’honneur pour Vie et mort du roi Jean de William Shakespeare.
En 1999, il renoue avec l’univers lyrique et monte Platée de Jean-Philippe Rameau au Palais Garnier. Il propose, au Cargo de Grenoble, Et Vian ! En avant la zique !, spectacle conçu avec Agathe Mélinand. À l’automne 2000, il met en scène La Belle Hélène de Jacques Offenbach. En 2003, il retrouve Marc Minkowski avec lequel il met en scène Les Contes d’Hoffmann  à Lausanne, Les Boréades et La Grande Duchesse de Gerolstein de Jean-Philippe Rameau à l'automne 2004 au Châtelet. Il participe également à la production des Sept Péchés capitaux de Kurt Weill au Palais Garnier. Il met en scène La Périchole de Jacques Offenbach à l’Opéra de Marseille (2002), L’Heure espagnole et Gianni Schicchi de Giacomo Puccini au Japon et Ariane à Naxos de Richard Strauss à l’Opéra de Paris. Parallèlement, il poursuit son activité de metteur en scène au CDNA : Le Voyage de monsieur Perrichon d'Eugène Labiche, Le Roi nu d'Evguéni Schwartz et Foi, Amour, Espérance d'Odön Von Horvath. En 2005, il met en scène Le Roi malgré lui à l'Opéra de Lyon et L’Amour des trois oranges à l'Opéra d'Amsterdam. En 2005/2006, outre une mise en scène du Songe d'August Strindberg et d'Alice au pays des Merveilles de Lewis Carroll au CDNA, il met en scène Trois Opéras en un acte de Jacques Offenbach, commande de  l’Opéra de Lyon, l'Elixir d'Amour de Gaetano Donizetti à l'Opéra Bastille et Cendrillon de Jules Massenet à Santa Fe. L’année suivante, il monte Une visite inopportune de Copi et Les Malices de Plick et Plock de Christophe au CDNA. Il crée La fille du régiment de Gaetano Donizetti au Covent Garden de Londres et La Finta semplice de Mozart au Theater an der Wien. En décembre 2007, il signe la mise en scène de La Vie Parisienne de Jacques Offenbach à l’Opéra de Lyon.
En janvier 2008, il est nommé à la tête du Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées dont il partage la direction avec Agathe Mélinand. 

Sur les scènes du Rond-point

2010-2011
Funérailles d'hiver

2008-2009
Talking Heads