Carte blanche à Amnesty International

Festival

saison 2018-2019


Nos disques sont rayés #3 – Festival citoyen des "périféeries urbaines"

Carte blanche à Amnesty International

Au pays des droits... de qui ?
soirée débat et concert avec : Amnesty International, Slim Ben Achour, Dominique Curis, Kamel Daoudi, Mathilde Robert, HK, et ses musiciens
 Avis de la presse et des spectateurs

vendredi 8 février 2019


Salle : roland topor
Horaires : 21h
En cas de date momentanément indisponible, contactez la billetterie au 01 44 95 98 21

synopsis

Présumés coupables
Contrôles discriminatoires, assignations à résidence illimitées, violences policières contre les migrants et harcèlement des citoyens qui les soutiennent, les politiques de sécurité s’apparentent de plus en plus à une carte blanche donnée à l’arbitraire... Amnesty International donne la parole à celles et ceux qui vivent et combattent cet état de fait : l’avocat Slim Ben Achour dénonce le contrôle au faciès et le profilage ethnique pratiqués par la police française, qui se croit protégée par la croyance aveugle au principe d’égalité ; contacté par appel vidéo, Kamel Daoudi, le plus vieil assigné à résidence de France depuis qu’on le soupçonne d’être lié à Al Kaïda, ne voit pas d’issue à son exil intérieur dans un village français où il doit aller pointer plusieurs fois par jour à l’antenne de police ; Mathilde Robert, jeune militante, a documenté les violences des forces de l’ordre contre les migrants et le harcèlement policier dont sont victimes citoyens solidaires présents dans la jungle de Calais. Le tout en musique avec le chanteur engagé HK et ses musiciens.

distribution

Soirée débat et concert avec : Amnesty International, Slim Ben Achour, Dominique Curis, Kamel Daoudi, Mathilde Robert, HK, et ses musiciens

partenaires

avis des spectateurs

également à l'affiche