Tous les auteurs
les auteurs

Roland Dubillard

Biographie

Après une licence de philosophie, il débute comme comédien. Jean Tardieu lui commande ses premiers sketchs radiophoniques, Grégoire et Amédée, en 1953 - suite de dialogues entre deux compères, retransmis quotidiennement - qui deviendra pour la scène, Les Diablogues (1975). La même année, il écrit une parodie d’opérette, Si Camille me voyait, qu’il monte au Théâtre de Babylone. En 1961, il crée sa première pièce de théâtre, Naïves Hirondelles. Puis il écrit La Maison d’os qui est portée à la scène en 1962. Le Jardin aux betteraves, d’abord conçu pour la radio, est mis en scène en 1969 par Roger Blin, Où boivent les vaches est montée avec la complicité de Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault en 1972.

Roland Dubillard est également l’auteur de la pièce radiophonique, Les Chiens de conserve en 1978, d’adaptations de pièces anglo-saxonnes, de nouvelles et de poèmes.

Au cinéma, il a notamment travaillé sous la direction de Jean-Pierre Mocky dans Le Témoin, Les Compagnons de la Marguerite, La Grande Lessive, de Jacques Bral dans Polar et de Patrice Leconte dans Il ne faut pas boire son prochain et Les vécés étaient fermés de l’intérieur.

Il est célébré en 2004 au Théâtre du Rond-Point lors d’un festival et sa pièce Les Diablogues est jouée par Jacques Gamblin et François Morel dans une mise en scène d’Anne Bourgeois en 2007 et 2008.

Il disparaît le 14 décembre 2011.

 

repères biographiques

théâtre (auteur)

2008 Madame fait ce qu’elle dit

2000 Le Gobe-douille et autres diablogues

1998 Les Nouveaux Diablogues

1997 Il ne faut pas boire son prochain : fantaisie monstrueuse en quatre tableaux, sur une idée d’André Voisin

1986 Chiens sous la minuterie

1978 Les Chiens de conserve

1977 Le Bain de vapeur

1975 Les Diablogues et autres inventions à deux voix

1973 Où boivent les vaches

1971 Les Crabes ou les hôtes et les hôtes.

1969 Le Jardin aux betteraves

1962 La Maison d’os

1961 Naïves hirondelles

1953 Si Camille me voyait...

 

cinéma (scénariste)

1951 L’Affaire Manet, film de Jean Aurel ; (co-écrit avec Jean Aurel)

1948 Les Jardins de Paris, film d’Alain Resnais

 

récompenses

2008 Molière de l’auteur francophone vivant pour Les Diablogues

2006 Grand Prix des poètes

1995 Grand Prix du Théâtre de l’Académie Française

1979 Grand Prix national du théâtre

1973 Prix d’interprétation masculine française, Académie du cinéma « Étoiles de cristal » pour Quelque part quelqu’un de Yannick Bellon

 

recueils de poèmes

1985 La Boîte à outils

1966 Je dirai que je suis tombé

 

recueils de nouvelles

2008 Madame fait ce qu’elle dit ou machine d’un jardin

1974 Olga ma vache Campements Les Confessions d’un fumeur 

Sur les scènes du Rond-point