les artistes

Zabou Breitman

Biographie

Zabou Breitman, fait ses débuts au cinéma dans Elle voit des nains partout ! de Jean-Claude Sussfeld puis joue dans Banzaï de Claude Zidi et Promotion canapé de Didier Kaminka, mais également, dans un autre registre elle tourne dans La Baule-les-Pins de Diane Kurys, Cuisine et dépendances de Philippe Muyl ou encore Ma petite entreprise de Pierre Jolivet.
Au théâtre, elle a joué notamment sous la direction de Roger Planchon (Georges Dandin de Molière), Jacques Weber (Tartuffe de Molière), Daniel Benoin (La Jeune Fille et La Mort d’Ariel Dorfman), Bernard Murat (Skylight de David Hare), Frédéric Bélier-Garcia (Hilda de Marie N’Diaye).
En 2001, elle réalise son premier long métrage Se souvenir des belles choses, pour lequel elle remportera trois Césars en 2003. Elle revient en 2002 comme comédienne avec un rôle de premier plan dans Un monde presque paisible de Michel Deville. Elle incarne également la compagne de Guillaume Canet dans Narco de Gilles Lelouche (2004), et joue notamment dans Le Premier Jour du reste de ta vie de Rémi Bezançon, et dans L’Exercice de l’État de Pierre Schöller et De l’autre coté du périph’ de David Charhon.
En 2003, elle met en scène au Théâtre de l’Atelier à Paris la pièce de théâtre L’Hiver sous la table de Roland Topor pour laquelle elle obtient le Molière du meilleur metteur en scène.
En 2006, elle réalise son second long-métrage L’Homme de sa vie puis en 2009 Je l’aimais adapté du roman d’Anna Gavalda ; en 2010 elle adapte le roman de Delphine de Vigan No et moi. Cette même année, elle met en scène Blanc d’Emmanuelle Marie au Théâtre de la Madeleine. En 2009, elle reçoit le Molière du théâtre privé et celui de l’adaptation pour sa mise en scène du spectacle Des gens d’après Raymond Depardon créé au Théâtre Vidy-Lausanne en 2007.

Sur les scènes du Rond-point