Buffo

saison 2007-2008

Buffo

de et par : Howard Buten, création lumières : Pascal Gaudillière
 Avis de la presse et des spectateurs

16 janvier - 3 février 2008


Salle : renaud-barrault

synopsis

La vérité que bien des gens ignorent, c'est que faire pleurer est beaucoup plus facile que faire rire.

Disons-le haut et fort, les clowns sont des hommes comme les autres! Prenez Buffo, par exemple, l'alter ego d'Howard Buten, c'est un être sensible, il a des émotions, des joies, des déceptions. Il réfléchit (beaucoup), se pose des tas de questions. Ne trouve pas toujours les réponses. À sa façon, c'est un chercheur. Certes, il est parfois maladroit, c'est vrai. Et il lui arrive même d'en prendre plein la figure. Mais aufond, il se débrouille plutôt très bien compte tenu de tout ce qu'il doit affronter et accomplir dans le temps d'un spectacle. Quand on songe que cela fait plus de 30 ans qu'il se sort des situations les plus étranges, les plus compliquées. Et il est toujours là, le bougre. Infiniment touchant avec ses yeux étonnés, son béret enfoncé sur le crâne et son violon minuscule, qui en dépit des accidents de parcours et autres obstacles surgis inopinément parvient toujours à ses fins. Alors tout bien considéré, Buffo, c'est un athlète léger, un poète, un artiste quoi.

distribution

De et par : Howard Buten
Création lumières : Pascal Gaudillière

mentions de production

production Émile Sabord

coréalisation Théâtre du Rond-Point 

revue de presse avis des spectateurs

 Fluctuat.net - Catherine Richon

28 janvier 2008
Howard Buten et son double
 Consulter l'article

également à l'affiche