Juliette et les années 70

saison 2020-2021

Juliette et les années 70

textes, conception et interprétation : Flore Lefebvre des Noëttes
 Avis de la presse et des spectateurs

9 mai - 8 juin 2019


Salle : roland topor
Horaires : du mardi au samedi, 20h30 - dimanche, 15h30 - les dimanches 19, 26 mai et 2 juin à 17h - Relâche : les lundis et le 30 mai
Durée : 1H05

synopsis

Nous étions « la meute de la mate ».
Elle naît dans un carcan catholico-militaire, sans fortune. Collégienne, elle écoute Pink Floyd. Elle raconte tout un univers et tout un temps. La douceur et le comique croustillent dans ce monde dont elle incarne tous les personnages.

Le père déraille, crises régulières, bipolaire. La mère tient bon, figure forte d’une féminité qui s’émancipe dans les années soixante. Elle ouvre sa boutique à Pornic, dépense le fric, élève une portée d’une dizaine d’enfants. Auteure, metteuse en scène et comédienne, Flore Lefebvre des Noëttes fait de son passé son sujet. Elle naît dans ce carcan catholico-militaire, sans fortune. Collégienne, elle fui t l’aumônerie, écoute Pink Floyd et Les Paradis perdus de Christophe. Elle se libère de sa famille par le théâtre et les amours. Elle recrée les lieux de l’adolescence entre un tapis blanc et une platine vinyle. Des diapositives, de l’encens indien, et elle fait revivre les années soixante-dix. Avec ses couleurs, ses rythmes, sa drôlerie, sa liberté.
Flore Lefebvre des Noëttes a dépeint sa famille et son enfance dans La Mate, premier volet de l’épopée autobiographique qu’elle complète ici avec Juliette et les années 70, sa suite. Elle réinvente un monde vrai, le donne à voir et à vivre. Dans la fête d’une nostalgie pétillante, rock et pop. Elle s’inspire des figures de Daumier et de Proust, cuisine ses madeleines au beurre tendre et salé. La douceur et le comique croustillent dans ce monde et ce temps dont elle incarne tous les personnages, famille, copains, maîtres et ringards. Tous hauts en couleur et en forme. Elle règne sur le royaume d’une intimité joyeuse, proche de la nôtre, dans laquelle tout le monde se reconnaît. Pierre Notte

distribution

Textes, conception et interprétation : Flore Lefebvre des Noëttes
Collaboration artistique : Anne Le Guernec
Lumière : Laurent Schneegans
Son : Philippe Miller
Production et diffusion : En Votre Compagnie — Olivier Talpaert

mentions de production

Juliette et les années 70 : production En Votre Compagnie, coproduction Comédie de l’Est — Centre dramatique national d’Alsace, avec le soutien de La Colline — théâtre national, texte publié aux éditions En Votre Compagnie
La Mate : production En Votre Compagnie, coproduction Comédie de Picardie, avec le soutien du Théâtre du Nord — Centre dramatique national / Lille — Tourcoing — Hauts-de-France, de la Comédie de l’Est — Centre dramatique national d’Alsace, Centre dramatique national Besançon Franche-Comté et de la Maison des métallos, texte publié aux éditions Les Solitaires Intempestifs

partenaires

revue de presse avis des spectateurs

 TÉLÉRAMA SORTIR - Joelle Gayot

29 mai 2019
Ce spectacle est un bain (de jouvence)
La comédienne revisite son passé : premiers baisers dans les boums, premiers joints fumés avec les copains, trentième écoute en boucle du même morceau de musique, et puis l’entrée dans sa vie du théâtre, qui l’appelle dans ses murs.
 Consulter l'article

 LE FIGARO - Armelle Héliot

17 mai 2019
Une plongée au cœur de l'âme humaine
C'est parce qu'elle affronte crânement toutes les vérités de sa vie, qu'elle offre ce grand théâtre jubilatoire et touchant qui, au-delà de sa propre histoire, nous propose, comme la vie de Raoul, une plongée au cœur de l'âme humaine.
 Consulter l'article

 WEBTHÉÂTRE - Gilles Costaz

15 mai 2019
L'étonnante chronique de « La Mate » et de « Juliette et les années 70 »
Interview de Flore Lefebvre des Noëttes.
 Consulter l'article

 DE LA COUR AU JARDIN - Yves Poey

15 mai 2019
La comédienne est une conteuse née
De façon burlesque, clownesque, ou bien sérieuse, tragique, boulversante parfois, elle va nous replonger dans ces années de liberté, d'insouciance, de révolte, ces années des premiers flirts, des premières amours.
 Consulter l'article

également à l'affiche