Le Cabaret des hommes perdus

Le Cabaret des hommes perdus

saison 2006-2007

Le Cabaret des hommes perdus

de : Christian Siméon, mise en scène : Jean-Luc Revol, avec : Denis D’Arcangelo, Sinan Bertrand, Alexandre Bonstein, Jérôme Pradon, musique : Patrick Laviosa, assistant à la mise en scène : Laurent Courtin, scénographie : Sophie Jacob, son : Clément Hoffmann, costumes : Aurore Popineau, lumières : Philippe Lacombe, chorégraphe : armelle ferron
 Avis de la presse et des spectateurs

7 septembre - 28 octobre 2006


Salle : jean tardieu

synopsis

Prolongation jusqu'au 28 octobre
et au Théâtre Pépinière-Opéra à partir du 21 novembre [plus d'infos]

C’est soirée porte ouverte au Cabaret des hommes perdus, un mélo musical gay commandé à Christian Siméon par Jean-Luc Revol et sa Compagnie du Caramel Fou. Nul besoin d’être membre pour entrer, rire et pleurer en suivant le trop court destin de Dick Teyer – un jeune paumé qu’une chasse au pédé va précipiter dans cette boîte drag queen des bas fonds new yorkais.
Il n’en est pas, Dick, mais il a de l’or entre les jambes... Sur des airs enchanteurs de Patrick Laviosa, il sera la vedette d’une revue divaguée par quatre animaux transformistes échappés du music-hall. Lullaby, Bandolina, Marpessa, Debbie et le barman tatoueur du peep show adoptent Dick et feront de lui, avant sa chute et sa mort rock’n roll, une brève star du X gay... Gazon synthétique et robe en plumes de Zlouti compris !

site de la Compagnie : www.theatrecaramel.asso.fr

durée : 1h45

distribution

De : Christian Siméon
Mise en scène : Jean-Luc Revol
Avec : Denis D’Arcangelo, Sinan Bertrand, Alexandre Bonstein, Jérôme Pradon
Musique : Patrick Laviosa
Assistant à la mise en scène : Laurent Courtin
Scénographie : Sophie Jacob
Son : Clément Hoffmann
Costumes : Aurore Popineau
Lumières : Philippe Lacombe
Chorégraphe : armelle ferron

mentions de production

Coproduction T.C.F - Théâtre du Caramel Fou, MCNN - Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre, avec le soutien du Ministère de la Culture - DRAC Bourgogne, Conseil Régional de Bourgogne, Conseil Général de la Nièvre, Ville de Nevers, ADAMI, coréalisation Théâtre du Rond-Point.
Ce spectacle bénéficie du prix ADAMI remis aux Molières 2004.
En partenariat avec Têtu et Pink TV. 

avis des spectateurs

également à l'affiche